samedi 31 janvier 2009

Reines d'Amérique

Rice et la représentante de la reine au Canada.

Israël pour la paix?

Qui a dit qu'Israel n'a pas des paroles de paix?
En septembre 2006 déjà :Israël parlait de libérer jusqu’à 600 prisonniers palestiniens en échange du soldat israélien capturé près de Gaza le 25 juin ? Les négociations étaient en cours.
Un ministre israélien, Avigdor Lieberman, Ministre des Transports israélien, lui donnait son avis à la presse :
«Il vaudrait mieux noyer ces prisonniers dans la mer morte si possible, puisque c’est le point le plus bas du monde. »


Avigdor Lieberman, Ministre des Transports israélien avec Rice
Belle parole de Paix! alors, pourquoi se gêner avec ce genre d'individus qui pullulent encore de nos jours en Israël?

vendredi 30 janvier 2009

Noam Chomsky, regard critique sur l’Amérique

J'ai publié un cours extrait du livre « Comprendre le pouvoir » de Noam Chomsky, je vous invite à voir cette vidéo de Chomsky. Intéressant dans les circonstances de l'élection de Obama.




Voici l'introduction de l'article parue sur le site Protection Palestine.
Obama et la question israélo-palestinienne
Noam Chomsky

«Tout le monde s’accorde à reconnaître en Barack Obama un homme à l’intelligence aiguisée, et un juriste chevronné particulièrement précis dans le choix de ses mots. On doit donc prendre Obama au sérieux - tant dans ce qu’il dit que dans ce qu’il tait. »

«D’une signification particulière, sa première déclaration substantielle en matière d’affaires étrangères, le 22 janvier, au Département d’Etat : il intronisait alors George Mitchell, duquel il faisait son envoyé spécial au Moyen-Orient.»

»On attend de Mitchell qu’il focalise son attention sur le problème israélo-palestinien, au lendemain de la récente invasion américano-israélienne de Gaza. Durant cet assaut meurtrier, Obama est resté silencieux, n’émettant que quelques platitudes, au motif, disait-il, qu’il n’y aurait eu qu’un seul président des Etats-Unis - alors que cela ne l’avait jamais incité à se taire sur bien d’autres questions. Sa campagne, en revanche, avait lourdement insisté sur cette déclaration du même Obama : « Si des roquettes tombaient là où mes deux filles dorment, je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour arrêter ça ! ». Il faisait allusion aux enfants israéliens (est-il besoin de le préciser ?), et non aux centaines d’enfants palestiniens en train d’être massacrés par des armes de fabrication américaine, dont, évidemment, il ne pouvait pas parler, puisque - combien de fois faudra-t-il vous le répéter ? - il n’y avait qu’un seul président qui fût en mesure de le faire (mais qui n’en avait nulle envie) ?!»

La suite de l'article ici.

Afrique et l'impérialisme : nouveau terrain de jeu.

J'ai écrit il y a quelques jours que et je cite : «Les États-Unis se sentent menacés par la puissance chinoise et ils ne veulent surtout pas perdre du terrain. Obama est la réponse. Le pari, jouer la carte du noir américain qui a réussi pour amadouer l'Afrique et les attirer dans le sillon de l'impérialiste américain. L'objectif : mettre la main sur leurs ressources et en particulier le Pétrole.»

Ce matin je lisais dans la Presse:

«Un banquier new-yorkais mise sur l'éclatement du Soudan
«Un financier new-yorkais vient d'acquérir 400 000 hectares de terres au Soudan. En plus de constituer l'une des plus importantes transactions de ce type depuis la vente de l'Alaska au XIXe siècle, cette transaction fait partie d'une stratégie troublante: la firme Jarch Capital parie que le Soudan, et d'autres pays africains, sont sur le point de se morceler en plusieurs États.»
Suite de l'article ici.
Les États-Unis ont la chance de percer le continent, d’autant plus que les financiers américains ont porté à la tête du pays Barack Obama. C'est une carte non négligeable pour redorer son blason. Voir la carte de la région.


SOUDAN DARFOUR

Israël État Terroriste.


Je vous cite un texte publié en 2002 de Noam Chomsky concernant Israël et son rapport avec les États-Unis.

« Une des caractéristiques intéressantes des années 80 est que, dans une large mesure, les États-Unis ont dû mener leurs interventions à l’étranger par l’intermédiaire d'États mercenaires. Il en existe tout un réseau au service des États-Unis. Israël est le plus important, mais il y a aussi Taiwan, l'Afrique du Sud, la Corée du Sud, les états qui sont impliqués dans la ligue anti-communiste mondiale et les diverses organisations militaires qui unissent les pays de l’hémisphère occidental. Nous en avons eu un aperçu à l’occasion du procès Oliver North, il existe des réseaux terroristes internationaux d'États mercenaires. C’est là un phénomène nouveau dans l'histoire du monde et qui va bien au-delà de ce que quiconque n’a jamais imaginé. D’autres pays engagent des terroristes, mais nous, nous engageons des États terroristes. Nous sommes un grand pays puissant! »

«Un élément significatif a surgi du procès North... ce fameux document de 42 pages.... ou est décrit un réseau terroriste international imposant dirigé par les États-Unis. On y retrouve la liste des pays impliqués et la façon dont nous les avons impliqués....Un des acteurs principaux est Israël : les Israéliens ont aidé les États-Unis à pénétrer en Afrique noire, ils ont aidé à soutenir le génocide au Guatemala. Lorsque les États-Unis ne pouvaient pas s’impliquer eux-mêmes dans les dictatures militaires du cône sud en Amérique latine, Israël l'a fait pour nous (11). C’est très précieux d’avoir sous la main un tel État mercenaire qui soit militairement avancé et technologiquement compétent.»

Source: Comprendre le pouvoir, Noam Chomsky , édition Lux éditeur .2008.


Toutes les notes de référence du texte se retrouvent ici.
Il y aura une suite, c'est à suivre.

jeudi 29 janvier 2009

L’agression israélienne sur Gaza est-elle vraiment finie ?

Tant que l’embargo sur Gaza n’est pas levé,
tant que tous les points de passage ne sont pas ouverts,
tant que le crime commis par Israël n’est pas jugé,
tant que la colonisation progresse, que l’occupation continue,
tant que les droits nationaux du peuple palestinien, tous ses droits, ne sont pas reconnus et mis en application,
l’agression continue ! Elle a pris une forme et a atteint une ampleur inimaginables à Gaza, mais elle ne date pas de ce dernier épisode. Ne l’oublions pas !! Notre mobilisation est sans relâche.»
SOURCE LA FEUILLE DE CHOU NO 1567



Une autre voix juive se manifeste: Franck Eskenazi


Le premier ministre sioniste Ehud Olmert piétine le droit international et les enfants de la Palestine.

Barck Obama le progressiste

La grande majorité des médias ont le regard tourné vers notre sauveur. Permettez-moi de douter de Monsieur Obama. Un discours moins belliqueux que Bush, mais sa politique reste sur le fond, la même que l’ancienne administration.

La charge de Madame Bombardier contre ceux qui doutent d'Obama est franchement mesquine. Elle devrait mettre ses lunettes et regarder attentivement l’entourage du sauveur.

Il faut situer son élection dans le cadre de la crise du capitalisme américain et de sa faillite dans le monde.

Permettez-moi de poser ma vision farfelue. Machiavel n’a pas écrit le Prince pour rien.

Les États-Unis traversent une crise financière, leur image internationale est ternie. La question qui est posée à l'oligarchie capitaliste est : comment réformer notre image et continuer à maintenir notre politique impérialiste à « visage humain »?

Je m'excuse pour mes propos, mais il fallait un « Clown de service » pour endormir la conscience populaire et ils ont trouvé le sénateur de l'Illinois qu'ils ont propulsé à la tête du parti démocrate. (Buffet, Gate et tous les grands)

Avec Obama a la tête des États-Unis, on brise l'image d'une Amérique raciste ce qui ouvre la porte de l'Afrique, continent convoité, pour ses ressources avec qui la Chine fait affaire depuis plusieurs années.

Les États-Unis se sentent menacés par la puissance chinoise et ils ne veulent surtout pas perdre du terrain. Obama est la réponse. Le pari, jouer la carte du noir américain qui a réussi pour amadouer l'Afrique et les attirer dans le sillon de l'impérialiste américain. L'objectif : mettre la main sur leurs ressources et en particulier le Pétrole.

Soyons farfelus. L'image et les clips sont à la mode alors, le clip c'est Obama. Le paraitre, plutôt que l'être.
La couleur et le sexe ne sont pas associés aux progrès. Thatcher ou Golda Meir, Mobutu ou Idi Amin Dada ne constitue pas un modèle en soi.

Les Juifs ne sont pas tous Israéliens

En lisant sur le blogue « Oeil sur la planète » j'ai pu lire un texte fort intéressant que je permets de vous souligner ici.

mercredi 28 janvier 2009

Conflits Gaza Israël dix règles de propagandes

Voici le petit bijou que j'ai trouvé sur le site de « La corne médiane du rhinocéros bleue ». Savoir lire entre les lignes nous permet de comprendre comment la manipulation peut nous rendre aveugles.

ARABES ET MÉDIAS


Le Sionisme pour Les nuls

Quelques rappels historiques

Le judaïsme, le sionisme, les intellectuels
«Le droit international ne devient que des phrases si l’on veut également en appliquer les principes aux peuples barbares. Pour punir une tribu nègre, il faut brûler ses villages, on n’accomplira rien sans faire d’exemple de la sorte. Si, dans des cas semblables, l’Empire allemand appliquait le droit international, ce ne serait pas de l’humanité ou de la justice, mais une faiblesse honteuse.» Heinrich von Treischke, homme politique allemand, 1898.
Voilà en quelques phrases la doctrine sioniste appliquée d’une façon magistrale aux Palestiniens.
Suite de l'article ICI
Comment les médias manipulent l'information


mardi 27 janvier 2009

Louis Michel qualifie le Hamas de terroriste

Le « commissaire à l'Aide humanitaire Louis Michel a dénoncé lundi les “destructions abominables” de Tsahal dans le territoire palestinien. Il a cependant réservé ses flèches les plus acérées au Hamas en lui imputant une “responsabilité écrasante” dans la guerre et en excluant tout dialogue avec ce mouvement qu'il a qualifié de “terroriste”. »(RCI)
Ces propos acerbes contre le Hamas ne font qu'envenimer le conflit. Encore une fois la rhétorique israélienne est reprise par les dirigeants occidentaux qui diluent constamment le problème Palestinienen leur imputent tous les torts. Le droit de se défendre ne s'applique pas à tous les pays. Il s'applique seulement à ceux qui suivent la ligne de l'impérialisme qu'il soit américain, canadien ou européen. Tous les peuples qui s'opposent à eux sont qualifiés de terroriste. Ce discours on l'entend depuis l'ère Reagan Tatcher.
Se défendre c'est ce que font les Palestiniens depuis 1948, à la différence qu'eux n’avaient pas l'appui des impérialistes de l'époque Angleterre, France, États-Unis.
Que les coupables sionistes cessent de déformer l'histoire comme ils le font depuis 60 ans.

lundi 26 janvier 2009

Criminel de guerre Israéliens suite de la liste

Voici deux autres responsables des crimes commis contre le peuple palestinien dans les territoires de Gaza.

Pour lire le texte et les commentaires de Havely et Slovik Planète non-violence

Steven Harper Premier Ministre du Canada honoré par Israël

La «Conference of President of Major American Jewish Organisations» a décerné son «International Leadership Award» au premier ministre du Canada Steven Harper , en reconnaissance de ses efforts pour soutenir Israël.
Source La Presse 26 janvier 2009

Les conservateurs seront fiers de ce prix glorieux pour leur support à ce terrorisme d'état exercé par Israël depuis près de 60 ans.

Question. Monsieur Harper appui t-il le rabbin Avichaï Rontzki et le rabbin Shlomo Aviner?
«L’aumônier principal de l’armée israélienne, le rabbin Avichaï Rontzki, a distribué aux militaires participant à l’offensive contre le Hamas à Gaza un texte les incitant se montrer sans pitié avec l’ennemi, a révélé lundi l’ONG Yesh Din.»
«Le texte distribué par Rontzki contenait une directive du rabbin Shlomo Aviner, figure du mouvement des colons, affirmant que les soldats combattent des "meurtriers" et qu’il serait "terriblement immoral" de faire preuve de pitié envers ce "cruel ennemi".» Source BELLACIAO voir texte et photo.

Monsieur Harper n'est pas fort en culture et encore moins en Histoire. Amis étrangers, comme vous pouvez le constater nous sommes bien représentés au Canada.
Harper se fait le complice des criminels de guerre.


Vous pouvez lire le chapitre 10 ici.

Préface de Yehouda Lancry, postface de Sébastien Boussois L’Atelier, Ivry-sur-Seine, 2007 256 pages, 21 euros

Yehouda Lancry est ancien ambassadeur d’Israël en France et aux Nations unies.

dimanche 25 janvier 2009

Barck Obama le King

Aujourd'hui je me permets de prendre un peu de repos et je vous présente cette parodie que j'ai trouvée sur le site Reactionism Watch. Il faut à l'occasion prendre un peu de recul.

Did Obama's inauguration go too far

Holocauste Juif Holocauste Palestinien

«Sous le régime nazi, l'Allemagne a commis un génocide contre les communautés juives d'Europe. Elle a également massacré des dizaines de millions de civils et de soldats de différentes nationalités. Le régime nazi visait à la fois la suprématie géopolitique et géosociologique considérant que certains vivants dans le même espace géographique et que des habitants d'autres pays étaient des êtres inférieurs, des sous hommes qu'il fallait éliminer ou réduire en esclavage.
Immédiatement après la Seconde Guerre mondiale, fruit de ce délire collectif criminel nazi, et après le choc des découvertes macabres dans les camps d'extermination, la société humaine dans son ensemble a réagi avec raison et sagesse, sans esprit de revanche, et a crée un système politico judiciaire mondial (ONU, Tribunal de Nuremberg, Conventions de Genève...) pour tracer dans le sillon de ses massacres de masse les mots :

Plus Jamais Cela,

Droits de l'Homme,

Crimes de Guerre Crimes,

Crimes Contre l' Humanité.

Mes Amis (e)s, plus de 60 ans se sont écoulés, et le constat est profondément amer et révoltant.

Ce qui a été commis pendant 22 jours par l'armée sioniste contre la population civile palestinienne dans la Bande de Gaza, et qui, au fil des jours, fait surface dans toute son horreur, sa cruauté : familles entières exterminées, enfants exécutés, parents tués devant leurs enfants, enfants réduits en centre par des bombes au phosphore, horriblement mutilés, et pour ceux qui auraient l'obscène arrogance de contester et ou de justifier, allez donc dans les hôpitaux de Gaza — doit nous obliger à repenser notre façon d'appréhender l’Histoire et les commémorations qui l'accompagne.

Les commémorations sont vaines si les leçons ne sont pas tirées.

Alors cette année, je fais un arrêt sur commémoration et je vous dis mes Amis (e)s :

CESSER DE CULPABILISER.
La Juive Errante»

samedi 24 janvier 2009

Gaza la crise: Réponse du Hamas


Dans un texte parue dans le journal The Guardian, le député Mousa Abu Marzook chef adjoint du bureau politique du Hamas, déclare que Israel a perdu la bataille, je cite:
«En conséquence, nous déclarons qu’Israël a perdu, et perdu de façon décisive. Qu’a-t-il réussi ? Le meurtre d’un grand nombre de civils, enfants et femmes, et la destruction des maisons, des bâtiments ministériels et autres infrastructures avec les armes US de pointe, et autres produits chimiques et phosphoriques internationalement interdits.»
En parlant du nouveau président des Etats Unis il dit: «Et nous disons au Président Obama : la vague d’espoir qu’a suscité votre élection a été grandement refroidie par votre silence sur le massacre de Gaza. Ceci a été aggravé par votre déclaration pré-électorale aux côtés des colons israéliens de Sderot.»

«Vous feriez bien de connaître l’histoire des lieux dont vous parlez. Sderot, qui est peut-être connue par certains comme une ville israélienne, a été construite sur les ruines de Najd, un village palestinien dévasté en mai 1948 par les bandes terroristes sionistes. Les villageois ont été expulsés de leurs lits et de leurs maisons, avec rien d’autres que les vêtements qu’ils portaient, faisant d’eux des réfugiés pour les 61 années à venir. Voilà l’histoire de Sderot.»
La traduction tiré du site Alter Info
Les négociations risquent d'etre assez tendu et nous sommes loin d'un règlement dans cette partie du monde.

vendredi 23 janvier 2009

Liste des Criminel Israéliens responasble du massacre a Gaza

Arrêtez Olmert, Livni et Barak, disent les activistes israéliens pour les droits de l’homme
Au même moment, un groupe anonyme d’activistes israéliens pour la défense des Droits de l’Homme a mis en ligne un site internet détaillant les crimes de guerre commis par les leaders du gouvernement et les officiers des Forces de Défense Israéliennes.

Aucune organisation internationale connue n’est à l’origine de ce site, dont les créateurs refusent de dire leurs noms.

Le site www.wanted.org.il, en hébreux , en anglais ici ,contient des « ordres d’arrestation », accompagnés de photos et de détails personnels, pour, entre autres, le ministre de la défense Ehud Barak, le premier ministre Ehud Olmert, Tzipi Livni, le député du ministre de la défense Matan Vilnai, le ministre de la sécurité publique Avi Dichter, le ministre de l’infrastructure nationale Benjamin Ben Eliezer, le chef de personnel des Forces de Défense Israéliennes Gabi Ashkenazi et ses deux prédécesseurs, Dan Halutz et Moshe Ya’alon, l’ancien commandant de la force aérienne Eliezer Shkedy…

Il explique aussi comment informer la Court Criminelle Internationnale de La Haye quand les “suspects” sont hors du territoire israélien, et donc susceptibles d’être appréhendés









SOURCE AGORA VOX

Israël fait des orphelins à Gaza

Les enfants sont les premières victimes de la guerre et Israël avec ses bombes intelligentes « made in USA» n'a jamais fait la distinction entre un combattant et un enfant. Ils ont frappé aveuglément tout le territoire avec de faux prétextes et une rhétorique mensongère digne de Goebells, avec le résultat que l'on connait.
Quelles sanctions la communauté internationale devrait-elle imposer à Israël et ses criminels de guerre?
Au Québec il n'y a pas si longtemps on n'a condamné un individu à 25 ans de prison parce qu'il aurait commandé un crime. Alors, ceux qui ont commandé cet assaut barbare ne méritent-ils pas d'être jugés? Existe-t-il deux justices?

ORPHELIN DE GAZA


Gaza : Témoignages d'enfants, cas de Dalal Abu Aïcha
envoyé par Gazamoukawama
Source BELLACIAO
LE MONDE 23.01.09 09h55 • Mis à jour le 23.01.09 14h26
«Moussa Samouni, 19 ans, raconte : “Lors de l’offensive terrestre le 4 janvier, les hélicoptères ont déposé les parachutistes sur les toits. Ensuite, ils ont fait sortir tout le monde et nous ont rassemblés dans un bâtiment. Nous étions près de 120 personnes. Nous sommes restés toute la nuit. Il y avait des explosions, des coups de feu. C’était la panique totale. Les enfants pleuraient. Il faisait froid. Nous avons ouvert la porte pour aller chercher du bois. Mon père était dans la rue, mort. Les soldats nous ont ordonné de rentrer. Puis il y a eu un bombardement et ensuite un deuxième et après les obus sont tombés sur le toit. Vingt-deux personnes sont mortes. J’ai perdu mon père, ma mère, mon frère, mon oncle et plusieurs cousins. Il y avait des blessés partout qui perdaient leur sang.” Moussa n’a pas été touché. Il a tenté de sortir mais il a été arrêté par les soldats qui lui ont attaché les mains et bandé les yeux. Il s’est retrouvé prisonnier avec son oncle. Cela a duré trois jours.»
Suite sur le site CHANGEMENT DE SOCIÉTÉ



PALESTINIAN CHILDREN

Soutenons la palestine

jeudi 22 janvier 2009

Gaza ; Israël poursuit un plan à long terme

Je reprends un titre de Michel Collon paru sur le site Investigaction (voir ici ). Il dit en substance que le conflit israélo-palestinien est loin d'être terminé et je partage ce point de vue, d'autant plus que le nouveau président des États-Unis convoque l'Égypte, Israël, l'Arabie saoudite et le représentant de la Cisjordanie a venir négocié un plan paix durable.
Où sont les représentants de Gaza?
La stratégie est simple isolé les Palestiniens et les soumettre aux dictats de Moubarack, des Sheik du pétrole et d'Israël le gendarme américain au proche orient. Comme les Palestiniens sont une épine dans le pied des Américains, il faut les isoler le plus rapidement.
Les États-Unis ont besoin de stabilité dans cette région s'ils veulent avoir la main mise et le contrôle des ressources pétrolières, nécessaires au développement de leur économie en crise.
Derrière cette mascarade de négociation se cache l’appétit vorace des magnats du pétrole.
Regardez la politique des pétrolières au Niger et vous comprendrez. Le pétrole exige le contrôle des routes maritimes et terrestres tout comme celui des États.
Gaza est une épine regarder ceci pour comprendre.

Carte 1

carte 2

Israël Propos sioniste de Moshetrium sur Dailymotion

Ce Monsieur anonyme publie n'importe quoi. Voici quelques propos tenus sur Dailymotion. Son pseudo est Moshetrium ( il habite en France ).

Sur les victimes
Moshetrium
«Pfff!!! N'importe quoi! Ce chiffre a été revu à la baisse aujourd'hui jeudi 22 janvier 2009 avec selon un médecin de "l'ONU" je crois avec un chiffre avancé de 600 et quelques morts soit la moitié de ce qui a été avancé par le hamas! Ces médecins ont été contraints de donner le chiffre de 1300 et quelques victimes et on comprends pourquoi aujourd'hui, pour stopper au plus vite cette guerre! objectif réussi!Quant aux dégats je note que rien est dit quant à ce qu'à subit Israël comme dégats en 8 ans matériel et humain! chapeau à ban kimoon le coréen qui ferait bien de balayer devant sa porte (son pays qui commet des crimes de guerre)!»

Sur les arabes
Moshetrium
«Quelle différence y a t-il entre sionisme et sémite!? Le seul point commun c'est que les juifs sont des sémites comme les arabes(pour notre plus grand malheur malheureusement!)mais la différence c'est que les sionistes sont des juifs et non des arabes»

Sur la critique
Moshetrium
«Non tu ne critique pas Israël, tu l'a calomnie gratuitement et ça c'est la marque patenté de l'antisémitisme de l'antijudaïsme de l'antisionisme et de la haine d'avoir constaté avec rage qu'un petit état comme Israël peut obtenir une croissance à deux chiffres»

Voilà une partie de la pensée d'un fanatique pro israélien. Et j'en passe . Il fait partie de l'armée de blogueurs qui inonde les forums répandant ses mensonges .On en retrouve aussi sur le forum des Loco Locas groupe Québécois .

Yes we can l'équipe de Barak Obama

On répète souvent que le peuple à la mémoire courte et même moi il m'arrive fréquemment d'oublier. On dit que ça fait partie de la nature humaine. Mais il y toujours une personne quelque part pour nous rafraichir la mémoire. Alors me demandant qui sont les gens choisis par Obama pour former son équipe de changement j'ai trouvé ça :

« Obama a choisi comme vice-président Joe Biden, l’un des plus fervents partisans de la guerre en Irak au sein du sénat américain. Il y a quelque mois, ce même Biden a voté contre une proposition de loi visant à alléger les dettes des petites gens. Le choix de Joe Biden a donc fait l’effet d’une douche froide aux partisans d’Obama.»

«La fonction de chef du personnel de la Maison Blanche, et donc l’un des postes les plus importants, Obama l’a réservé à Emmanuel Rahm, un Américain d’origine israélienne, dont le père était dans les années ‘40 membre de l’Irgun, une des milices sionistes qui ont chassé les paysans palestiniens de leur terres en exerçant la terreur. Rahm est aussi le seul représentant de l’état de l’Illinois qui, en 2003, a approuvé la déclaration de guerre de Bush contre l’Irak. En qualité de banquier, il s’est spécialisé dans les investissements, principaux bénéficiaires des fonds qui aujourd’hui viennent en aide aux institutions financières.»

«Obama a gardé comme ministre de la Défense le républicain Robert Gates, qui occupait donc déjà cette fonction sous GW Bush.»

«Hillary Clinton qui a été nommée ministre des Affaires Étrangères, et on sait qu’elle aussi a toujours été favorable à la guerre en Irak et qu’elle soutient Israël envers et contre tout.»
Source: PCQ

VOIR L'ÉQUIPE ICI

Gaza et la propagande d'israël

Voici un texte intéressant que je viens de consulter sur le site Changement de Société. À mon avis il reflète la pensée de plusieurs progressistes et je vous invite à le lire.

Voici un cours extrait:
«Dès qu’il s’agit d’Israël, le seul Etat au monde au-dessus des lois humaines, toute une faune d’intellectuels scandaleusement sectaires tombe en transe......
Sous les oripeaux de philosophes et autres penseurs, les marionnettes assignées au dénigrement systématique et aux analyses tendancieuses sont aiguillonnées pour débiter les aberrations les plus invraisemblables afin d’inhiber toute volonté de jugement critique.»

mercredi 21 janvier 2009

Israël crée une armée de Blogueurs

Quelle nouvelle voila qu’Israël crée une armée de blogueurs pour inonder la toile! Selon Bellaciao le ministère des Affaires étrangères d'Israël serait derrière eux. J'ai eu leur visite, mais que voulez vous, je ne perds pas de temps avec leurs mensonges et demi vérités. Alors comme certains je leur souhaite PAIX and AMOUR ... ET PLUS JAMAIS ÇA .

Voici un extrait d'article:
Se préoccuper des susceptibilités juives, est-ce vraiment le moment ?
« Des organisations de propagande pro-israélienne comme le David Project vont jusqu’à proposer des ateliers de tactiques de défense linguistique agressive à utiliser chaque fois que quelqu’un utilise le mot ‘juif’ ou critique Israël : Manipulez en permanence la conversation afin que l’attention soit focalisée sur l’accusateur d’Israël.»

Pétition contre Shimon Peres's

Je viens de prendre connaissance sur le blogue Au Quotidien d'une pétition contre Shimon Peres's , je vous invite à la signer.

Take away Shimon Peres's Nobel Peace Prize

mardi 20 janvier 2009

Israël craint des plaintes

Les sionistes se préparent pour contrer des plaintes qui seraient éventuellement portées contre eux pour crime de guerre et crime contre l'humanité. J'espère que les criminels qui ont ordonné ses assauts à Gaza, au Liban et sur les territoires seront jugés pour ce qu'ils sont.
Ehud Barack,Olmert,Livni et tous les autres.
Comparer ces Images.

Voici le texte complet du discours du membre travailliste du Parlement britannique et ancien ministre du gouvernement, Sir Gerald Bernard Kaufman, prononcé lors du débat sur Gaza qui a eu lieu le 15 janvier 2009 à la Chambre des Communes.
Ces propagandistes Sionistes, terroristes de la pensée, de la parole, du droit à la libre expression, ne nous ferons pas taire.
Texte ici



Aengus O'Snodaigh Bravo Gaza Irlande

Gaza/Irlande : député du Sinn Fein refuse de s’excuser
Nos députés pros sionistes sont frileux. Ils accusent à qui mieux mieux ceux qui condamnent leur politique d’agression contre Gaza et n’aiment surtout pas être comparés aux dirigeants nazis, comme vient de vivre ce député irlandais, qui refuse de s'excuser. Bravo, monsieur Aengus O'Snodaigh, je vous félicite pour vos propos.
Avec ce qu'ils ont vécu sous le régime nazi, je n’arrive pas à comprendre pourquoi ils agissent de la même manière`avec les Palestiniens.
Offusquez-vous , avec vos F16 qui pilonnent des enfants qui n’ont que des pierres à vous lancer. L'hypocrisie n’a pas de limite.
Quand on bombarde du haut des airs une ville sous prétexte de détruire le Hamas et bien j'appelle votre méthode un génocide digne des nazis qui bombardaient les villes d'Angleterre en espérant faire tomber Churchill. Comme dit Gilbert Achar et je cite :

« Le prétexte invoqué.... est que les combattants se cachent parmi la population. Il s’agit là d’un argument parfaitement hypocrite : qu’attendent-ils qu’ils fassent? Qu’ils se regroupent dans un terrain vague avec des pancartes disant : “Bombardez-nous ici”? C’est grotesque. La réalité est qu’Israël essaie d’écraser des partis politiques de masse... La plupart de leurs membres armés ne sont pas des combattants professionnels vivant dans des casernes. »

Alors, Monsieur les sionistes la vérité vous insulte et bien nous vous insulterons en vous traitant de menteurs, de démagogues et de falsificateurs et nous vous comparerons a Goebells.

Yes we can Barak Obama la fièvre Discours intégral

La fièvre a gagné la planète. Tous les chantres du néo-libéralisme ont les yeux rivés sur le nouveau messie « made in » É.-U.. Il fait la une de pratiquement tous les journaux. L'Afrique se réjouit de voir un premier métis prendre la tête du pays impérialiste dominant. Il est vrai que les admirateurs, les artistes, avec tout l'idéalisme qu'on leur connait, se réjouissent de ce moment historique.

Mais Barak Obama ne serait-il qu'un leurre pour atténuer l'image des États-Unis qui n'ont jamais cessé d'intervenir dans les affaires du monde, en imposant leur dictat?
Partout ou ils ont mis les pieds, ils s'en est suivi des conflits.ils ont méné le monde avec leur gros sabot et maintenant il faut séduire le monde. Alors, voilà une opportunité de redorer notre blason en faisant accéder un métis à la tette de notre puissance américaine en pleine période de crise.

Il est le candidat idéal pour étouffer tout mouvement rebelle à l'égard des politiques que l’Amérique veut mettre en place. Alors, comment critiquer Obama sans se faire taxer de raciste? On a un bel exemple avec Israël. Chaque fois qu’une critique est émise sur la politique israélienne on nous ramène à l'antisémitisme... l'anti juif et j'en passe..




Certains dirigeants de l'impérialisme américain ont tiré des leçons sur la conduite a mené a l’égard des nations et ils seront en mesure d'utiliser de façon judicieuse l'image de Barack Obama. Obama n'est pas le fruit du hasard.

Sarko parlait d'humaniser le capitalisme et bien voila-t-il aura un allier en la personne d'Obama.
Monsieur Obama, pour maintenir le niveau de vie de votre nation tel qu'il est actuellement, exigera de conquérir des territoires qui disposent des ressources énergétiques dont vous avez besoin. Alors, je me pose la question suivante, à quel prix et de quelles manières allez-vous procéder?
L'avenir proche nous le dira et si je me fie aux derniers événements survenus dans la bande de Gaza j'ai des doutes sur vos perspectives, sinon que tout sera dans la subtilité.

Le discours intégrale de Barack Obama sur la lutte des noirs

«Était-ce un speech historique, exceptionnel, comparable à celui de Kennedy en 1960 sur son affiliation catholique ? Ou bien un rideau de fumée, un numéro rhétorique d’illusionniste ?
Fascinés, les médias américains ont couvert en long, en large et en travers le discours d’Obama sur la question raciale. Et beaucoup d’Américains eux-mêmes l’ont scruté à la loupe : l’intégrale du discours était hier le deuxième article le plus envoyé par e-mail sur le site du New York Times.
En France ? Rien, ou presque. Les médias ont vite expédié la question de savoir si Obama avait pris ses distances avec son ancien pasteur. Pour le reste, circulez, y’a rien à voir.
Et rien à lire : aucun organe de presse, pas même les agences, n’a donné de traduction intégrale du discours en français. » Nouvel Observateur

Texte intégral de son assermentation

VOICI SON ÉQUIPE

lundi 19 janvier 2009

Yes we can La fievre Obama


Le bilan Obama
Selon un sondage USA Today-Gallup, les trois quarts des Américains approuvent l'action d'Obama, lequel a d'autant plus de réussite qu’il n'est pas entré en fonctions. Tester le bilan de quelqu'un qui n'en a pas, c'est aussi probant que de mesurer le succès d'un film qui n'est pas encore sorti en salles.
Source : Marianne no 68 13 au 19 décembre 2008,
la chronique : tu l'as dit Bouffi.
Think big, comme disait notre bon Québécois Elvis Graton. Ils l'ont tu l'affaire les «amaricains».....

Isarël et propagande sur le net

Voici un très bon vidéo démontrant comment la propagande sioniste joue bien son rôle.



"pallywood"? alte aux mensonges sionistes!
envoyé par sa-ha-ra


Des articles à lire
Acharnement contre Charles Enderlin
Désinformation à l’israélienne
Edgar Morin, juste d’Israël ?
Soixante ans, ça suffit !

Vidéo a voir Ici
et voyez le nouveau président des États-Unis Barak Obama en Israël
Barak visitera-t-il Gaza? A lire ici

A Sderot Barak Obama avec Tzipi Livni la sioniste responsable des massacres de Gaza






Manifestations a Rome



Roma 17 gennaio 2009
envoyé par ConteRosso76




VOIR ICI LA MANIFESTATION A MONTREAL DU LANCER DU SOULIER

JUIFS CONTRE LE SIONISME


JUIF ORTHODOXE CONTRE LE SIONISME ,
envoyé par bienetre13

dimanche 18 janvier 2009

États Unis envois des armes à Israël

Selon Michel Chossudovsky,Israël devrait recevoir d'ici la fin janvier 2009 une cargaison d'armes assez importante.
Voici des extraits.
«L'US Navy's Military Sealift Command a déclaré que le navire devrait transporter en deux voyages distincts 325 conteneurs standards de 6 mètres, dont le contenu était enregistré sous le nom de « munitions », depuis le port grec d’Astakos jusqu’au port israélien d'Ashdod, durant la deuxième moitié de janvier.»
«Il est à noter que l’envoi d’un stock inhabituellement important de munitions des États-Unis vers Israël avait également été programmé début décembre [2008]..
Les documents indiquent que le navire allemand loué début décembre par les États-Unis transportait aussi une énorme cargaison d'armes, pesant plus de 2,6 millions de kg [2600 tonnes], qui remplissait 989 conteneurs standard de 6 mètres. La provenance était la Caroline du Nord et la destination était Ashod. (Press TV, 10 janvier 2009). »
«Les munitions requises pour l'opération « Plomb Durci » ont été déterminées en juin 2008. Suite à la demande de Tel-Aviv dans le cadre du programme étasunien d'aide militaire à Israël, le Congrès a approuvé en septembre 2008 le transfert de 1000 Guided Bomb Units 39 (GBU-39), des bombes perce-bunker de haute précision, de petit diamètre et guidées par GPS, produites par Boeing et livrées à Israël en novembre . Elles ont été utilisées lors des premiers raids aériens sur Gaza..»
«Ces expéditions d’armes indiquent que le « scénario de l'escalade » non seulement existe, mais est passé à une phase de planification militaire israélo-étasunienne plus active.»
«Le Pentagone a déclaré au Congrès que les bombes étaient destinées à maintenir l'avantage qualitatif d'Israël [contre l'Iran], et à mettre en avant les intérêts stratégiques et tactiques des États-Unis.»

Israël campagne de désinformation

Nous allons assister à une campagne médiatique relativement IMPORTANTE si on se fie à ce qui circule dans les coulisses du pouvoir.
Selon certaines sources, Israël va mener une campagne pour redorer son blason d'assassins et nous inonder de mensonges encore une autre fois. Quand on a comme amis les grandes puissances impérialistes, toutes les portes nous sont ouvertes. Les médias (radio, télé et journaux) nous inonderont de message pro Israël et encore une fois nous aurons droit à une campagne de désinformation.

« Alors que le sang coule encore, que les victimes ne sont toujours pas dégagées des décombres, l’hasbarah sioniste va avoir les plateaux de télé européenne (France 2, 3 et 5) a leurs services… soyez ferme, mais pas désobligeant ni vindicatif et encore moins insultant. Faites passer le mot… » (citation d’antipropagande)

Voir le texte des accords Us Israël pour contrer la résistance palestinienne. Barak Obama et Bill Clinton ont été mis au courant et ne l'ont pas dénoncé.

Propagande et Médias, Israël

Les termes utilisés par les médias lors des conflits en dit long sur le langage utilisé par les propagandistes surtout quand il est question du conflit israélo-arabe.
Quelques exemples frappants :

Définitions :

Pris dans des tirs croisés : Quand des civils palestiniens sont tués.

Représailles : Quand les militaires ou les colons israéliens assassinent des Palestiniens.

Escalade : Tout acte de violence ou de résistance émanant des Palestiniens.

Assassinés : Quand il s’agit de civils israéliens tués.

Brutales/lâches/horribles : Adjectifs décrivant les attaques contre des Israéliens.

Autodéfense : Tout acte de violence commis par des Israéliens.

Terrorisme : Tout acte de violence commis par des Palestiniens. Et je rajoute tous les groupes qui luttent contre l'impérialisme.

Civils : Des colons armés sont des civils, quand ils sont tués. Tentez d’éviter d’utiliser ce terme lorsque vous parlez de Palestiniens.

Antisémite : Toute personne qui condamne les violations par Israël des droits civiques et humains des Palestiniens.

Consulter le Dictionnaire de propagande , ici.
Maintenant, surveillez comment l'écriture est importante dans nos perceptions.

Israël désinforme

En écoutant les reportages de citoyens d'Israël, on voit à quel point ils sont comme nos voisins du sud ignorant de l’histoire pour répéter des âneries comme ils le font. Tout comme le comité Québec Israël avec ses propos démagogiques et ses partisans qui interviennent dans différents forums québécois.
Un jeune citoyen israélien répétait devant les caméras du journaliste Luc Chartrand par cette question tordue. Que feriez-vous si Montréal bombardait Toronto? Et c'est reparti, démagogie, déformation historique, aucun esprit critique. À quel point la conscience d'un peuple qui a le nez collé sur l’arbre peut-elle répéter de telles âneries?
Et voilà que démagogie et lavage de cerveau se manifestent. Pourquoi, imbécile, reçois-tu un missile sur le coco? Personnellement au risque de me répéter si quelqu'un venait me voler ma maison, ma ville et mon territoire et bien je chercherais à le reprendre. Ça fait 60 ans que des colons sionistes volent et saccagent des territoires et s'approprient la terre occupée par des Palestiniens sous l'oeil bienfaisant de la police et de l’armée et il devrait se laisser faire? Franchement je me demande sur quelle planète ils vivent ces gens-là.

Etat réactionnaire à activité mondiale
Un extrait
«En guerre depuis 60 ans contre les Palestiniens et contre les Etats voisins qui, à un moment ou à un autre, ont essayé de les soutenir, Israël a développé des techniques et des industries de guerre qu’il vend dans le monde entier. Cette activité permanente et constitutive de l’Etat sioniste prend diverses formes :

- vente de matériel de guerre ou de surveillance policière ou d’espionnage
- formation de personnel pour la lutte antiguérilla
- encadrement de milices paramilitaires dans des pays où le régime en place est menacé par des révoltes populaires.

Quelques exemples parmi de nombreux autres :

- Colombie : le savoir faire sioniste a été mis au service du narco-président Uribe pour l’aider à détruire la guérilla des FARC.

- Géorgie : les conseillers militaires israéliens ont préparé l’armée géorgienne à l’attaque de l’Ossétie du sud et de l’Abkhazie et ont installé sur le sol géorgien des bases de missiles pouvant atteindre l’Iran.

- Azerbaïdjan : entraînement des officiers en Israël.

- Inde : Israël est le second fournisseur d’armes de l’Inde et des groupes hindous fondamentalistes sont formés par des agents israéliens pour organiser des actions terroristes meurtrières contre la population musulmane.

- Pakistan : l’opération actuelle de déstabilisation du pays a pour objectif final la destruction de l’armement nucléaire pakistanais que les sionistes ont baptisé : « la bombe atomique islamique » et les services secrets israéliens y jouent un rôle très actif.

- Sri-lanka : des conseillers israéliens aident le gouvernement de Colombo dans sa lutte d’extermination des rebelles tamouls.

- Soudan : les conseillers israéliens ont formé les rébellions du Sud du pays pour les aider à faire tomber le régime de Khartoum qui a toujours soutenu les Palestiniens.

- Etats-Unis : la surveillance du mur de 3500 kms séparant les USA du Mexique est assurée par du matériel israélien.

Il arrive souvent qu’Israël fasse en coulisse la sale besogne d’armer des contre-révolutionnaires quand les USA veulent « garder les mains propres ». On se souvient que dans l'opération secrète de l'IranGate, des intermédiaires israéliens fournirent des armes US à l’Iran pour éviter que l’Irak ne gagne la guerre et qu'avec l'argent de la vente ces mêmes intermédiaires, à la demande des Etats-Unis, livrèrent des armes aux contre-révolutionnaires nicaraguayens.»
Source du texte

samedi 17 janvier 2009

Barak Obama et l'Iran

L'enjeu pétrolier, où comme on dit chez nous « l'or noir » est indispensable pour maintenir notre niveau de vie. Obama avait un ton conciliant à l'égard de l'Iran. Sera-t-elle la prochaine cible? Quand on regarde la carte de la présence militaire dans cette région, ça augure pas très bien.




Source: Alternatives Internationales decembre 2008,hors séries No6

Qatar et Mauritanie contre Israël

LE QATAR ET LA MAURITANIE SUSPENDENT LEURS RELATIONS AVEC ISRAËL
La Mauritanie, l'un des rares pays arabes à entretenir des relations diplomatiques avec Israël, a rappelé la semaine dernière son ambassadeur pour consultations.
À l'occasion d'une réunion arabe à Doha consacrée à l'offensive israélienne, le président syrien Bachar al-Assad a appelé vendredi les pays arabes ayant des relations diplomatiques avec Israël à fermer leurs ambassades et rompre tout contact avec l'État hébreu. (source Radio Canada International)

vendredi 16 janvier 2009

LA FIEVRE BARACK OBAMA

Depuis l'élection de Barack Obama, on assiste a une vague de folie qui n’a que d'égaux que les spectacles hollywoodiens «made in usa ». On retrouve même un site « Join the Wave » cré par des Montréalais qui souhaitent la bienvenue a monsieur Obama.
Mais qui est Barak Obama? Quelle est sa politique? Sera-t-elle si différente des autres?
Personnellement, j'en doute et je ne suis pas le seul. Même si cette frénésie a atteint son comble parce que monsieur Obama est un Noir américain, dans un pays où on vient à peine de sortir du chaos raciste encore très présent, je ne crois pas que c'est un critère de progrès et je ne le compare encore moins à un Nelson Mandela.
Si je me fie à son discours devant l'AIPAC (American Israeli Public Affairs Committee) le 4 juin je ne pense pas qu'il fera mieux que Bush. Il sera plus subtil, mais rien de fondamentalement différent de la politique impérialiste des États-Unis.
Pro israélien, pour la poursuite de l'occupation en Afghanistan et sur l'Iran a suivre , surtout lorsque l'on prend la peine d'examiner attentivement les bases militaires américaines qui entourent l'Iran..
Allons nous assister sous son règne à un conflit avec l'Iran? Espérons que je fabule.
Je vous invite à aller voir le vidéo « conflit Israël Gaza » dans ma banque de vidéo pour mieux vous familiariser avec l'analyse que fait Michel Collon.
En attendant, je ne pense pas que l'impérialiste à visage humain va changer. Nous y reviendrons. Qui sont ses financiers ?

jeudi 15 janvier 2009

Israël militaire contre Barak

Voici un extrait d'un capitaine des forces aériennes d'Israël qui dénoncent le gouvernement. Des voix sensées s'élèvent contre l'agression barbare.


Source et Texte de Maguy Day
Pour ceux qui ne parlent pas anglais voici la traduction de l’interview du capitaine et pilote de Tsahal, Yonotan Shapira (en anglais) à la BBC, le 6 janvier 2009 sur l’urgence d’un cessez-le-feu IMMEDIAT à Gaza.Le refuznik israélien a donné cette interview à la BBC, alors que le conseil de sécurité de l’Onu, le 4 janvier 2009, se quittait sans accord sur un cessez-le-feu immédiat, permanent et respecté (par les deux parties). Son analogie avec « l’esclave » Obama n’est pas de mon goût, mais il a raison : il faut rendre les territoires occupés depuis 1967, y compris Jérusalem Est. Et négocier, avec sur la table, le « plan de paix saoudien » de mars 2002. Espérons que le programme de Barack Obama annoncé ce dimanche 11 janvier 2009, mais non encore dévoilé, sera à la hauteur de ces espérances.


voir la pétition Un appel a boycotter Israël

Boycotte Lev Leviev

Oxfam depuis janvier 2008 et l’UNICEF depuis juin 2008 ont coupé tout lien avec le célèbre milliardaire (210e fortune du monde) et refusé tout don de sa part, compte tenu de l’origine criminelle de sa fortune et des projets illégaux qu’il finance..
Lev Leviev, principal concurrent de De Beers, a constitué un empire financier sur l’exploitation des diamants africains, notamment angolais, en entretenant des situations de guerre. Via la holding Africa Israël Investments, il possède aujourd’hui de nombreuses sociétés immobilières dans le monde (Danya Cebus, AFI), des groupes financiers, des hôtels, des sociétés gazières et pétrolières (Alon/Fina), des médias (Israel Plus TV) et des chaînes de mode. En violation des résolutions de l’ONU, il a utilisé sa fortune pour construire des colonies de peuplement sioniste en volant des terres dans les Territoires palestiniens.
Vous aussi, vous pouvez exiger le respect du droit international : boycottez les sociétés qui servent au financement de l’apartheid et de la guerre.

LE VENEZUELA ET LA BOLIVIE ROMPENT LEURS RELATIONS AVEC ISRAËL

Caracas a annoncé mercredi que le Venezuela rompait ses relations diplomatiques avec Israël afin de protester contre l'offensive menée par l'État juif dans la bande de Gaza. Quelques heures auparavant, le président bolivien Evo Morales avait également annoncé la rupture des relations de son pays avec Israël pour le même motif. Le Venezuela avait déjà expulsé le 6 janvier l'ambassadeur israélien à Caracas pour protester contre l'opération menée par Tsahal contre le Hamas.
Source : Radio canada international

Conflit Israël Gaza

Voici une entrevue intéressante de Michel Collon sur la crise au Proche-Orient enfin un autre son de cloche .

La seule solution juste pouvant garantir la paix véritable et durable au Moyen-Orient doit nécessairement comprendre :
- la cessation de l'occupation illégale par Israël de tous les territoires, y compris Jérusalem-Est, saisis au cours de la guerre de 1967;
- la création d'un État palestinien viable et véritablement indépendant;
- la garantie du respect du droit du retour de tous les réfugiés palestiniens, et
- la reconnaissance et le développement de relations pacifiques et de coopération avec tous les États du Moyen-Orient.
Il n'y a pas d'autre «feuille de route" qui permette une paix juste et durable dans dans la région

mercredi 14 janvier 2009

Barak Obama un Progressiste ?


Monsieur Obama est un progressiste . Il devrait répondre a la lettre de M.Collon.
Voici l'intégrale de la lettre.

Monsieur Obama, à propos de vos deux filles, vous oubliez quelque chose...
Lettre ouverte de Michel Collon à Barack Obama
Cher Monsieur Obama,
Vous avez déclaré à propos du conflit entre Israël et les Palestiniens : "Si quelqu’un tirait des roquettes sur ma maison où mes deux filles dorment chaque soir, je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour faire cesser cela."

Protéger vos enfants ? Comme je vous comprends ! Mais, pour être tout à fait correct envers vos filles, ne devriez-vous pas leur raconter l’histoire de cette maison ? Dire que vous l’avez volée à ses propriétaires ? Et aussi le jardin, et tous les champs autour ! Et que vous avez obligé l’ancien propriétaire à aller vivre dans la niche du chien ? Car c’est exactement ce qu’Israël a fait en volant leurs maisons et leurs terres aux Palestiniens, et en les forçant à vivre dans des camps de réfugiés (voir les livres d’historiens israéliens comme Benny Morris).

Dès lors, cher Monsieur Obama, pourriez-vous prétendre vivre dans cette maison tranquillement, comme si de rien n’était ? Alors, juste une question : votre "changement" consistera-t-il à répéter ces vieux mensonges sur la maison, déjà ressassés par tous vos prédécesseurs ?

Recevez, cher Monsieur Obama, mes meilleurs sentiments. Et dites à vos amis que, sur cette terre de Palestine, il y a de la place pour tout le monde. A moins qu’une différence de religion ou de couleur de peau pose un problème à quelqu’un ?

Michel Collon
13 janvier 2009

Source
À lire le ce texte prononcé par Barak Obama sur le proche orient, ça promet!

Israël et génocide

En lisant le blogue d’Oeil sur la planète, j'ai pris connaissance d'un extrait qu'elle citait et j'ai trouvé que l'article mentionné méritait une attention particulière d'autant plus que l'ont ne peux l'accuser d'être un anti juif étant lui même un juif.

Israël face à la conscience des peuples,
par Uri Avnery, Gush Shalom, 10 janvier 2009


Voici un extrait:
«Voilà près de soixante-dix ans, lors de la seconde guerre mondiale, un crime affreux fut commis dans la ville de Leningrad. Pendant plus de mille jours, un gang d’extrémistes appelé « l’Armée Rouge » a pris en otage des millions d’habitants, provoquant depuis les zones habitées les représailles de la Wehrmarcht. Les Allemands n’eurent d’autre choix que de bombarder et pilonner la population et d’imposer un blocus qui a causé la mort de centaines de milliers de personnes.»

«Quelque temps auparavant, un crime semblable avait été commis en Angleterre. Le gang Churchill, se dissimulant au sein de la population de Londres, utilisait sans vergogne des millions de citoyens en tant que bouclier humain. Les Allemands ont été obligés d’envoyer la Luftwaffe et furent malgré leurs réticences contraints de réduire la ville en ruines. Ils ont appelé cela le Blitz.»

Lire la suite du texte ici.


Voir la manifestation pro, Israël a New York sur le site suivant : Le Subversif
Une autre nouvelle qui montre le visage des manifestants Pro-Israel

Israël la brute de Gaza

Aujourd'hui comme je me sentais un peu heavy, j'ai mis ce clip un peu brutal du groupe Six Feet Under, « Amerika the Brutal » et je la dédie aux sionistes d'Israël qui continue leurs sales boulots d'extermination du peuple palestinien.

Pour Israël la brute

Pour les génies de la production et du lavage de cerveau qui suivent leurs maitres d'Amérique.

Six Feet Under: Amerika The Brutal.

mardi 13 janvier 2009

Le Canada appuie l'agression israélienne.

Une mission d'enquête de l'ONU sur la situation à Gaza a été rejetée par le gouvernement du Canada. Le gouvernement conservateur de Harper a voté contre la résolution présentée à l'ONU préférant lécher les sionistes d'Israël. Ne nous faisons pas complices de ce gouvernement minoritaire.
Encore une fois Harper nous montre ou il siège. Il préfère se ranger du côté des démagogues et de l'extrême droite israélienne en reprenant le même discours.
Nous n'avons rien à attendre de ce gouvernement. N'espérons pas que la coalition tienne parole et déloge Harper à la fin janvier, car Michael Ignatief, chef du Parti libéral du Canada, se range lui aussi du côté d'Israël, rejoignant ainsi les conservateurs canadiens.
Le Canada qui jouissait d'une réputation de gardien de la paix se range maintenant DU CÔTÉ DES AGRESSEURS et des impérialistes pour qui la vie humaine ne compte guère. Voilà où notre gouvernement nous conduit. Notre démocratie est en péril.

Voici un témoignage d'un ex-militaire israélien qui condamne l’agression d'Israël

lundi 12 janvier 2009

Gaza;Israël utilise de nouvelles armes

Je viens de prendre connaissance sur le site de Belleciao qu'Israël utiliserait une nouvelle arme sur la population Palestine, les « dime». Bien sûr les guerres servent de laboratoire pour expérimenter de nouvelles armes et Israël semble tester sa nouvelle arme sur la population de Gaza, mais selon certains médecins cette bombe aurait été utilisée lors du conflit au Liban.

Israël qui prétend s'attaquer aux « terroristes » du Hamas, ou plutôt devrais je dire au résistant (*) du Hamas, cible à peu près n'importe quoi, prétextant que les combattants se cacheraient parmi la population. Il faut vraiment prendre le monde pour des idiots en affirmant de tels propos. Pourquoi ne pas envahir le territoire qui n’est pas plus gros que l'ile de Montréal? Pourquoi utiliser des avions contre des combattants qui ne disposent d'aucunes arme antiaérienne?



Encore une fois, le discours mensonger des colonialistes israéliens appuyé par les impérialistes américains et européens continue de propager de demi-vérités et répète inlassablement les mêmes grossièretés sur le conflit palestinien. De l'OLP de Arafat en passant par le Hamas, ils ne sont que des terroristes. Quand personne ne veut entendre les plaintes d'un peuple qui vit l'occupation depuis près de soixante ans, le danger est grand de voir croitre le terrorisme et de le voir se multiplier par cent.


*« Action de résister à une attaque;action de s'opposer à une action qui nous est hostile. Nom donné aux divers mouvements clandestins qui s'opposaient, dans divers pays d'Europe, a l'occupation allemande durant la Seconde Guerre » et dans ce cas-ci nous parlons d'Israël qui a chassé les Palestiniens de leur territoire en 1948 et qui lutte depuis ce temps a retrouver leurs terres qui disparaissent à vue d'oeil, conséquences des accords qui a suivi la guerre de 1939-1945.

dimanche 11 janvier 2009

Gaza et Israël la Guerre

Lors de la campagne contre l’apartheid en Afrique du Sud, de boycotter des produits a permis de faire avancer leur cause. Alors pourquoi pas contre Israël. Voici une liste de produits et de compagnies qui fond des affaires avec les sionistes d'Israël.

Liste des produits israéliens et des firmes qui soutiennent Israël

L'Union Européenne est le client numéro un d'Israël. Rappelons que durant les années 70-80, le boycott des produits fabriqués en Afrique du Sud a fortement contribué mettre fin au régime de l'apartheid... Mais seule une action collective, ciblée et coordonnée internationalement aura de l'efficacité. Ce devrait être une des premières tâches des mouvements de solidarité.

Le code barre sur la plupart des produits israéliens commence par : 729

Les produits israéliens:

- Carmel (fruits et légumes) -Jaffa (fruits et légumes) - Kedem (avocats) - Coral (Cerises) - Top (fruits et légumes) - Beigel (biscuits apéritifs) - Hasat (agrumes) - Sabra (repas complets) - Osem (soupes, snacks, biscuits, repas complets préparés) - Dagir (conserves de poissons) - Holyland (miel, herbes) - Amba (conserves) - Green Valley (vin) - Tivall (produits végétariens) - Agrofresh (concombres) - Jordan Valley (dattes) - Dana (tomates cerises) - Epilady (appareils d'épilation) - Ahava (cosmétiques de la Mer morte)

Les produits des entreprises qui soutiennent l'Etat d'Israël (américaines ou européennes)
Voir ici

Gaza : Une riposte démesurée? Lysianne Gagnon

Comme je l'ai déjà souligné dans mon blogue les médias déforment la réalité en reprenant pratiquement mot pour mot la propagande bien orchestrée par Israël.
Dans la Presse de samedi 10 janvier 2009, Lysiane Gagnon reprend les thèses de notre philosophe Gluksmann. Dans son billet intitulé, une riposte démesurée,elle reprend l'idée que c'est normal de se défendre lorsque nous sommes attaqués et qu'il y aurait deux poids deux mesures et je la cite « On exige d'Israël une retenue qu'on n'exige jamais des pays engagés dans des conflits armés ».
Je pourrais continuer à citer ses « âneries », mais je préfère que vous lisiez vous-mêmes sa chronique.
Madame Gagnon vous devriez relire votre histoire, jamais je croirai que vous êtes aussi aveugle et mal informé en tant que journaliste pour répéter de telle grossièreté. Comme journaliste vous devriez relire ces articles parus dans le Courrier international et le Monde diplomatique plutôt que de nous proposer un billet démagogique et antihistorique.
Personnellement, si des colons sionistes venaient me voler ma maison et bien je me battrais tant et aussi longtemps que l'on ne me redonnerait pas mon bien.
Alors depuis 1948 on vole et piétine un peuple sans que les grands de ce monde se préoccupent de leur situation... si c'est ça la politique des deux poids deux mesures Madame Gagnon et bien je choisis le camp de la justice et des pauvres et vous en petites bourgeoises qui regardent sans broncher des faucons bombarder des écoles, des mosquées, des maisons de civils et des postes de police.. Et bien continuer a ergoter vos âneries. Et je finis par une ânerie, si mon pays est envahi je me joindrai aux envahisseurs pour leur lécher le c...


Caricature tiré du blogue Oeil sur la planète

samedi 10 janvier 2009

Les mensonges d'Israël

Nos médias reprennent souvent en choeur les mensonges et demi vérités de la propagande orchestrée par Israël, et reprise par des comités pro-Isarel comme le groupe Québec-Israel et ses porte-parole Del Negro et David Ouellet qui martèlent toujours la même histoire « des tirs de roquettes du Hamas » et reprit par nos bonzes politiques, tel Harper-Ignatief et compagnie. Mais qu'en est-il de ses mensonges?

Extrait de THE OBSERVER ( Londres)
UNE OPÉRATION MINUTIEUSEMENT PRÉPARÉ

« La direction de l'information nationale du gouvernement israélien s'est efforcée d’attirer l'attention des médias ÉTRANGERS sur les 8500 roquettes tirées depuis Gaza sur Israël au cours des huit dernières années — et sur les 20 civils que celles-ci ont tués — plutôt que sur le terrible blocus imposé à Gaza et les 1700 Palestiniens tués depuis le retrait des colons juifs, il y a trois ans. On a mobilisé des groupes de pression comme le Centre Britanique de Recherche et de Communication sur Israël (Bicom) et le Projet Israël en Amérique (PIA). À New York, des diplomates ont orchestré une “conférence de presse citoyenne” sur Twitter pour des milliers de personnes. »

« Il s'agissait pour eux de faire passer une série de messages clés soigneusement formulés et présentant Israël comme une victime, alors que les bombardements Tsahal ont tué plus de 430 Palestiniens (dont au moins un tiers de civils) au cours des premiers jours »
Source:
Courrier International, no 949, page 9, du 8 au 14 janvier 2009
UNE OPÉRATION MINUTIEUSEMENT PRÉPARÉ


Manifestation à Montreal

La semaine dernière plus de 10,000 manifestants se sont réunis à Montréal pour dénoncer Israël et sa politique de guerre, voir le vidéo ci-dessous. Aujourd'hui une manifestation est prévue pour 13 heures. Malgré un froid intense, on attend plusieurs milliers de participants.


MANIFESTATION À MONTREAL

Gaza en Guerre : Responsable Hamas , Israël ?

La responsabilité du conflit repose toujours sur les épaules du Hamas, voilà ce que nous chantent les médias et sociaux-démocrates de tout acabit, mais la réalité est tout autre et j'invite les lecteurs à prendre connaissance de ce texte que je reproduis ici.

Ils sont bien irresponsables
Jean-Claude Lefort


A Ramallah, le 5 janvier 2009, au cours d’une conférence de presse à la Moqata en présence de Mahmoud Abbas, Président de l’Autorité palestinienne, Nicolas Sarkozy a déclaré avec une lourde insistance que : « le Hamas portait une lourde responsabilité dans la situation actuelle » et qu’il avait fait preuve « d’une irresponsabilité (...) impardonnable ».

On peut parfaitement ne pas partager les options politiques du Hamas (avec qui il faudra bien parler toutefois un jour) sans pour autant oublier les réalités au point de les mépriser, ni tirer un trait sur l’enchaînement des faits depuis le début de la trêve entre Israël et le Hamas conclue sous l’égide de l’Égypte. On peut être hostile aux options de ce mouvement (avec qui il faut parler) sans pour autant faire preuve de cécité ou bien encore d’amnésie. Ces dernières sont particulièrement graves, car elles sont destinées volontairement à déplacer le centre des responsabilités du drame que vit aujourd’hui la population gazaoui, mais aussi les populations atteintes par les tirs de roquettes.
Il convient donc d’en revenir aux faits.

Le 17 juin 2008, une trêve de 6 mois était conclue entre le Hamas et Israël. Cette trêve avait un double objectif affiché : arrêter toutes les violences et permettre la levée du blocus insupportable qui transformait la bande de Gaza en prison à ciel ouvert, mais aussi en mouroir pour sa population privée de tout.

Dès le lendemain de la trêve annoncée, Bernard Kouchner, le ministre français des Affaires étrangères, s’en félicitait en déclarant que : « Cet accord devra se traduire sur le terrain. Il devra conduire à la cessation complète des violences et permettre l’amélioration de la situation humanitaire à Gaza par la réouverture dans les meilleurs délais des points de passage. »

Les choses étaient donc claires et certifiées exactes par le ministre français.

Ce ne fut pas le cas du côté israélien, et cela aurait déjà dû déjà alerter à tout le moins. Un responsable israélien déclarait en effet, le jour même de l’entrée en vigueur de la trêve, que : « Les services secrets de [mon] pays doutent de la pérennité de la trêve et jugent inévitable le lancement d’une opération militaire terrestre de grande ampleur dans la bande de Gaza. » (Agence Reuters).

Cette trêve, dans sa dimension militaire, était globalement respectée, ainsi qu’en témoignaient les observateurs présents alors sur place.

L’agence « Associated presse », revenant sur l’enchaînement des faits précisaient dans une dépêche publiée le 19 décembre dernier, que : « La trêve conclue le 19 juin 2008 était relativement respecté. Mais le calme précaire a été rompu par une incursion le 4 novembre dans la bande de Gaza de l’armée israélienne, qui a déclaré avoir détruit un tunnel devant être utilisé pour enlever des soldats israéliens. »

Et s’agissant de la levée du blocus, partie intégrante de l’accord de trêve, la même agence « Associated Presse » poursuivait : « Avant même que la trêve ne s’effondre, Israël n’autorisait pas la libre circulation des biens à l’entrée ou au sortir de la Bande de Gaza. »

Les premiers à avoir rompu la trêve ce sont donc les autorités israéliennes lesquelles, par ailleurs, n’ont pas respecté le second volet majeur de cette trêve : la levée du blocus de Gaza. L’embargo n’étant pas non plus levé par l’Union européenne et des É.-U..

Les incursions israéliennes meurtrières sur Gaza jointes au maintien du blocus aboutissaient délibérément à ce que toutes les conditions étaient donc délibérément réunies pour provoquer la situation actuelle. Ceci d’autant plus que les élections législatives israéliennes approchaient qui voyaient Livni et Barak au plus bas dans les sondages à l’inverse de Benjamin Netanyahu qui promettait une politique de reprise de violences. Aujourd’hui il est vrai que cette tendance s’est inversée. Mais à quel prix.

Sans faire preuve d'aucuns angélisme il est donc nécessaire en effet de poser la question : qui est irresponsable? Sont clairement irresponsables ceux qui ont brisé la trêve le 4 novembre, c’est-à-dire les autorités israéliennes actuelles! Et avec elles tous ceux qui n’ont rien dit ou fait contre. C’est le cas de la France et plus généralement de l’Union européenne et des É.-U..

Sont irresponsables ceux qui n’ont pas permis la levée du blocus. Ce sont encore les mêmes! Et ils n’ont aucune « excuse ». Car dès le mois d’août 2008, le Rapporteur spécial de l’ONU sur la situation des droits de l’homme dans les Territoires palestiniens, Richard Falk, posait une note substantielle sur la table de la Commission concernée des Nations unies. En autres choses, Richard Falk stigmatisait la situation à Gaza décrite comme une « punition collective » absolument contraire à la Quatrième Convention de Genève. Ils savaient tous.

Irresponsables, ils se sont tus et n’ont pas levé l’embargo/blocus.

Et aujourd’hui après avoir couvert l’offensive aérienne israélienne ils peuvent bien demander, demander seulement et non pas imposer, un cessez-le-feu tant est grande la mobilisation populaire. Ils ne sont pas crédibles, et efficaces encore moins, puisque s’ils disposent de moyens pour se faire entendre ceux-ci ne sont absolument pas utilisés.

En particulier l’Union européenne dispose de cette possibilité conforme au droit : la suspension de l’accord d’association dont l’activation est de son seul ressort. Au contraire de cela, l’Europe vient, en fin de présidence française, de « rehausser » ses relations avec Israël. En vérité les premiers irresponsables ce sont eux, clairement eux.

Ils sont d’autant plus irresponsables qu’ils savaient et qu’ils n’ont rien fait.

Ils sont irresponsables - et c’est un cas unique dans les annales onusiennes -, car Israël agit en toute impunité malgré ses violations systématiques du droit international. Ajoutons que depuis plus de 40 Israël trouve toujours des « raisons » pour ne pas négocier. Dans le cas actuel, c’est clair.

Mais on pourrait poser un autre problème : si les tirs de Qassam avaient atteint les colonies israéliennes situées cette fois en territoire palestinien, qu’aurait dit Israël ? Légitime défense des Palestiniens? On imagine mal ce scénario. Les autorités israéliennes auraient trouvé un autre argument, toujours en leur faveur, pour frapper avec l’appui des puissances occidentales.

En ne disant pas la vérité sur l’origine de la situation, ils en compliquent le règlement. De même que personne ne trouve à redire quand Israël, par la voie de Tzipi Livni, déclare « ne pas être intéressé par un cessez-le-feu. » Pas intéressé... alors que le Hamas propose une trêve durable subordonnée à la levée intégrale du blocus de Gaza. On pourrait mettre un terme à cette guerre, mais Israël n’y est « pas intéressé »... Et Nicolas Sarkozy invite ce pays à « prendre le risque de la paix ». Le risque de la paix... La paix devenue un risque...

Ils sont bien irresponsables.

Et ils le sont aussi, car ils peuvent bien parler aujourd’hui du nécessaire dialogue interpalestinien, ils ont tout fait pour le casser après l’accord de La Mecque puisque pour eux le Hamas est un mouvement « terroriste » avec qui ils ne sauraient parler et Gaza « une entité ennemie » qu’il fallait à tout prix écraser.

Ils sont irresponsables, car les négociations engagées après Annapolis n’ont pas permis de progresser d’un centimètre dans le règlement politique du problème. Ils avaient promis un État palestinien fin 2005. Rien ne s’est passé. Ils avaient promis un État palestinien fin 2008. Et c’est la guerre qu’ils ont provoquée laquelle ruine durablement toute possibilité de dialogue et d’un accord de paix. Tout le monde sait cela. Eux les premiers.

Ils sont complices et responsables de cette politique qui ne mène à rien d’autre qu’a plus de guerre, de souffrances et de haines. Et ce n’est pas le voyage du Président Sarkozy dans la région, aboutissant à ce qu’il demande à l’ONU de ne se presser pour adopter une résolution qui infirmera ce propos. Il faut une résolution contraignante pour mettre un terme aux massacres commis à Gaza qui sont autant de crimes de guerre, selon le droit international.

Ils sont bien irresponsables au sens exact du terme.

Dans ces conditions, rétablir la vérité des faits est une condition à remplir pour que l’émotion prenne toute son ampleur et débouche sur des actes responsables. Cela fait très longtemps que nous n’avions pas connu pareille mobilisation sur le conflit du Proche-Orient. Il faut l’amplifier. Cela suppose d’éclaircir ces réalités qui contredisent la version officielle qui nous est servie, selon laquelle « le Hamas a rompu la trêve, il est donc normal qu’Israël réagisse ».

Cela concerne la situation immédiate à Gaza et l’incendie qu’il faut éteindre par un cessez-le-feu imposé. Mais cela va plus loin : si les peuples s’en mêlent les irresponsables qui nous gouvernent devront entendre raison sur le conflit de fond qui dure depuis plus de 40 ans, pour qu’il soit mis fin à l’occupation cause première de tout.

Israël occupe aujourd’hui près de 90% de la Palestine historique. Il faut que ce pays « admette » que cette politique est absolument sans issue autre que meurtrière. Il faut que ce pays admette, une bonne fois pour toutes, que son existence et sa sécurité passent par l’existence d’un État palestinien.

Il faut donc appliquer le droit international. Il faut l’imposer. C’est conforme à la Charte des Nations unies qui leur échappe des mains. Aux peuples du monde de la reprendre en main et de la brandir puisqu’elle est écrite au nom de nous. « Nous peuples des Nations unies »!

* Jean-Claude Lefort est ancien député communiste du Val-de-Marne
9 janvier 2009 - Communiqué par l’auteur sur le site Free Palestine