lundi 31 mai 2010

Témoignage d'un juif sur Israël

Lettre de Serge Grossvak

Je suis juif et je suis frère de racine et d’histoire de ces hommes d’Israël. Ces fils de victimes endossant aujourd’hui l’armure des bourreaux. Quelle honte, quel désespoir de voir ceux qui ont tant souffert, qui ont été tant terrorisés n’engendrer de leur passé qu’un abominable dédain pour l’âme humaine! C’est à désespérer. Est-ce la victoire posthume d’Hitler que cette sauvagerie distillée? Est-ce sa victoire que ce reniement de l’humanisme? Ah ma mère! Je me souviens lorsqu’enfant tu me fis l’apprentissage de ce gardien d’immeuble qui vous avait averti, il était communiste, puis de ces religieuses vous extrayant d’un Paris devenu trop dangereux. Ah ma mère! Je me souviens de ce poème d’Aragon où le résistant arménien avait pour derniers mots « vive le peuple allemand » devant les nazis qui allaient l’achever.

Ma mère, où se cache aujourd’hui la dignité de nos frères d’Israël ou de notre famille aveuglée de haine et de conquête? Ma mère, il était dur de naître en portant les souffrances de vos vies, mais les enfants d’aujourd’hui vont devoir affronter bien pire : la honte!

Gaza martyre, Liban martyr, Jenine martyre et rien d’autre ne vibre dans leur âme qu’un énervement et une volonté de soumettre! Que leur demeure-t-il de sens humain? N’auraient-ils plus qu’un Bush dans les os? Les Palestiniens perdent leurs chairs, leur sang, leur terre. Les juifs perdent leur âme, aveuglément engagés derrière l’État d’Israël. L’horreur s’ajoute à l’horreur sans jamais permettre qu’émerger une étincelle d’intelligence. L’intelligence, la bonne intelligence. La Paix ! Cette Paix qui en tous lieux du monde a la même science : celle du respect partagé. Cette Paix de Kant pour tous les peuples de la terre. Ce respect est honteusement dénié en affamant, en occupant, en excluant, en dominant. Ce déni qui légitime la rage et fait monter les haines. Ce déni qui rend impossible la fin des armes et des souffrances. Ce déni qui nous plonge dans un massacre récurrent où la vie n’a plus la valeur d’une vie.
Le respect, c’est le Droit, partout dans le monde. Le respect, c’est Israël entrant dans la Loi du monde, comme tout le monde.

La Loi du monde délimite des frontières depuis 40 ans. Au-delà de ces frontières, rien n’est à régenter, à occuper. Des frontières où commence la liberté des autres. Des frontières, tout simplement, comme partout dans le monde. Des frontières pour que monte le respect, premier pas, tout premier pas des humains.

Pour que demain les peuples partagent leurs rêves et que les frontières soient une invitation amicale aux rencontres.

Serge Grossvak

Israël accuse la flottille

Le représentant d'Israël, le sioniste Daniel Carmon, a accusé lundi à l'ONU la flottille d'avoir eu des buts non humanitaires, lors d'un débat au Conseil de sécurité sur l'intervention militaire israélienne contre cette flottille pro-palestinienne.

« Bien que décrite dans les médias comme une mission humanitaire livrant de l'aide à Gaza, cette flottille n'avait rien d'une mission humanitaire », a affirmé devant le Conseil l'ambassadeur adjoint d'Israël à l'ONU, Daniel Carmon.

« Quel genre d'activiste humanitaire exige de contourner les Nations unies, la Croix rouge et les autres agences reconnues internationalement? », a-t-il demandé.

« Quel genre d'activiste de la paix utilise des couteaux, des bâtons et d'autres armes pour attaquer des soldats qui montent à bord d'un navire en accord avec la loi internationale? », a-t-il poursuivi. (Vous, quel genre d'armes utilisez-vous pour tuer des militants pacifistes?)

« Il n'y a pas de crise humanitaire à Gaza », a affirmé M. Carmon, soulignant que les biens et matériels destinés au territoire doivent emprunter les points de passage autorisés. (À peine 500 camions de nourriture par semaine pour nourrir une population de 1,500,000 et vous dite qu'il n'y a pas de problèmes. C'est du fascisme)

Le diplomate a rappelé que la bande de Gaza est « occupée par des terroristes qui ont renversé l'Autorité palestinienne lors d'un coup de force violent » et que « des armes y sont continuellement introduites, y compris par mer ». (Et vous avec vos armes pour attaquer des civils plus de 1500 l'an dernier... il est temps que la communauté internationale réagisse avec fermeté contre Israël)

Source La Presse

Résistance des militants pacifistes sur le Bateau Liberté Gaza (Vidéo)

Tourné par les forces sionistes. Comme vous pourrez le constater, les armes de destruction massives sont ridicules (deuxième vidéo)...
Israël : silence, on tue !

La radio publique israélienne a annoncé lundi matin que la censure militaire avait interdit la diffusion de toute information sur les morts et les blessés transférés vers des hôpitaux en Israël à la suite de l'abordage de la flottille en route vers Ghaza.

Cet aveu de la radio israélienne est la preuve de la politique sauvage de terrorisme menée par les sionistes dans l’impunité totale au vu et au su du monde entier qui, les mains liées, ne fait que dénoncer, déplorer et …inviter les ambassadeurs sionistes pour leur demander des explications !!!

Source Ennaharonline/ M. Oudina



Vous aurez d'autres vidéos sur le message des sionistes sur le Web de Radio Canada

Nétanyahou quitte le Canada et rentre en Israël BON DÉBARRAS

Honte au Canada qui reçoit des criminels de guerre.

Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a finalement décidé d'écourter sa tournée au Canada pour rentrer en Israël après l'assaut meurtrier de l'armée israélienne contre la flottille humanitaire qui se dirigeait vers la bande de Gaza.

Dans la foulée, il annule également son voyage aux États-Unis, où il devait rencontrer le président américain Barack Obama, mardi.

Auparavant, Mark Regev, un porte-parole du premier ministre Nétanyahou, avait affirmé à CBC que ce dernier poursuivrait sa tournée canadienne.

« Le dialogue entre Israël et le Canada est très important », avait indiqué M. Regev.

Source Radio Canada

Attaque israélienne : pas de nouvelles des sept ressortissants français

Le Quai d’Orsay a déclaré, en fin de matinée, ëtre sans nouvelles des sept (peut-être huit)ressortissants français embarqués à bord de la « flotille de la liberté » en route pour Gaza après une escale à Chypre. L’attaque de ce convoi humanitaire maritime par des commandos de l’armée israélienne aurait fait au moins 15 morts parmi les passagers. La majorité des victimes seraient de nationalité turque. Les navires arraisonnés feraient route vers le port d’Ashdod selon les autorités israéliennes.

A Paris, le ministère des Affaires étrangères a reçu dans la matinée une délégation composée d’un représentant de la Campagne civile internationale pour la protection du peuple palestinien (CCIPPP), de Gustave Massiah (Initiative pour un autre monde) et de Michèle Sibony (Union juive française pour la paix). Ils souhaitent « un acte politique fort de la France après ces évènements », demandent qu’une mission d’observateurs internationaux soit organisée pour suivre le bon acheminement de l’aide humanitaire, et que le blocus imposé à Gaza soit levé. « Nous continuerons d’envoyer des bateaux pour libérer la Palestine, d’autres missions sont prévus pour l’automne prochain », promet le représentant de la campagne civile.

Mensonge d'Israël sur l'attaque du convoi liberté

Selon le porte-parole du Premier ministre Benjamin Netanyahu et ceux de Tsahal, les commandos de marine qui ont ouvert le feu sur les militants de la « flottille de la paix », le 31 mai 2010, ont agi en légitime défense, même si les victimes ne disposaient pas d’armes à feu.

Cette présentation des faits ne tient pas : il est attesté que les commandos ont tiré à balles réelles sur le navire grec Sfentoni et le bateau turc Mavi Marmara avant de monter à leur bord. En outre, la députée arabe israélienne Hahine Zoghbi s’est adressée à eux en hébreu par haut-parleurs pour leur demander de cesser le feu, les passagers n’étant pas armés.

Plus significatif : cet argument implique que l’État d’Israël s’estime souverain dans la zone où il a fait arraisonner la « flottille de la paix » par trois patrouilleurs lance-missiles, donc que cette démonstration de force vaut revendication de l’annexion des eaux territoriales méditerranéennes au large de la Palestine.

Source Voltaire.com et Anti-Impérialiste.com

Sheikh Raed Salah, blessé d’une balle dans la tête, est dans un état critique.

Sheikh Raed Salah a été grièvement blessé par les forces israéliennes qui ont attaqué « la Flottille de la Liberté » lundi matin, et il est actuellement traité à l’hôpital Tel Hashomer Israël pour une blessure par balle à la tête.

Salah est le dirigeant de la branche nord du Mouvement islamique en Israël. Des protestations massives sont attendues dans le nord, les citoyens palestiniens d’Israël qualifiant dès à présent l’incident de tentative d’assassinat.

Salah avait annoncé sa participation à la flottille lors d’une conférence en Allemagne il y a trois semaines, au cours de laquelle il a appelé les Palestiniens de la Diaspora à continuer à lutter pour leur droit au retour.

Salah s’était vu récemment interdire l’entrée dans la mosquée Al-Aqsa suite à des accusations selon lesquelles il avait, en 2007, agressé un officier israélien lors des manifestations sur le site sacré où il a mené des mobilisations contre les fouilles israéliennes autour d’Al-Aqsa.

Il avait appelé les responsables musulmans et chrétiens à tenir une réunion à Jérusalem-Est pour faire valoir leur opposition à ces fouilles. Mais la réunion avait été interdite par les autorités israéliennes [d’occupation] qui affirmaient que l’organisation à l’origine de la réunion, la Fondation Al-Aqsa, était affiliée au Hamas [mouvement de la résistance palestinienne].

Les organisateurs ont alors insisté sur la tenue de la réunion et l’ont transférée dans un autre hôtel, mais les forces israéliennes sont intervenues et ont cassé le rassemblement. Salah avait ensuite déclaré au journal britannique The Guardian : « le comportement des forces de sécurité israéliennes est infantile »

Salah avait été acquitté de toutes les charges le mois dernier.

Soiurce Info Palestine.net

Appel à la résistance contre Israël (vidéo)

Israël assassine de militants pacifistes

Malgré leur rhétorique mensongère, Israël s’en prend à l'aide humanitaire, voilà la réponse des sionistes à la démocratie. Maintenant, on tente de faire croire que les militants pacifistes auraient attaqué les soldats de Tsahal, l'armée la « plus morale du monde », avec des haches et des couteaux (armes de destruction massive!)... Franchement c'est grossier. Israël se comporte de plus en plus comme des fascistes de bas instincts... Une vraie Honte.

Les provocateurs seraient les militants pacifistes qui veulent fournir du matériel nécessaire aux Gazaouis alors qu'Israël prétend leur fournir toute l'aide pourtant démentie par un rapport de l'ONU de l'OMS ( Organisation Mondiale de la santé) et de la communauté internationale. Quel mensonge de la part d'Israël? Même Ban Ki-moon s'insurge.



Appel à la résistance contre Israël

Le calme du port de Gaza où aurait dû arriver le convoi turc contraste avec la virulence des propos du chef du Hamas, Ismaïl Haniyeh, en réaction aux évènements de cette nuit.

Si Mahmoud Abbas, président de l’Autorité palestinienne, a appelé à trois jours de deuil, le mouvement islamiste palestinien, a, lui, appelé au soulèvement.

Ismaïl Haniyeh :
« Nous appelons tous les Palestiniens, ici dans les territoires, et dans le monde entier, à sortir pour manifester leur colère, protester contre ces meurtres haineux et montrer leur solidarité vis-à-vis des membres du convoi. Nous appelons l’Autorité palestinienne à arrêter les négociations, directement ou indirectement, avec Israël. Il n’est pas raisonnable de continuer à négocier à la lumière de ce crime, qui dépasse toutes les bornes ».

Source Soutien Palestine Collectif Cheikh Yassine

Et la propagande de l'armée israélienne se poursuit....


Liste des manifestations et rassemblements de protestation contre l’acte criminel israélien perpétré à l’encontre de la flottille internationale de la liberté


Le gouvernement Canadien déplore les actes sans condamner Israël.

Son valet de services Dimitri Soudas,directeur des communications de Stephen Harper, «regrette profondément les pertes de vie et les blessures causées dans cet incident.» Le Canada perçu dans les capitales occidentales comme le plus ardent défenseur d'Israël.

Source La Presse

Israël assassine des militants de la paix (vidéo)

Les forces sionistes ont attaqué la flottille en route pour Gaza ce matin. Selon la télévision de l'entité pirate, au moins dix personnes ont été tuées et plus de 60 ont été blessées (Ha'aretz).

Les 6 bateaux de la flottille ont été attaqués simultanément, par largage de pirates par hélicoptères ou abordage par mer, alors qu’ils étaient dans les eaux internationales.

Grâce à la vidéo embarquée sur le vaisseau de tête, le Mavi Marmara, on a pu voir les assaillants largués par hélicoptère prendre le bateau d’assaut et tirer sur les activistes endormis à peine le pied posé sur le pont.

Selon Al-Jazeera, cheikh Raëd Salah, dirigeant du Mouvement islamique en territoire occupé en 1948, qui se trouvait à bord du convoi, figure parmi les morts.

Il semble que les activistes se soient courageusement défendus pendant l'abordage, et 3 pirates auraient été blessés.



Source International Solidarity Movement et Info Palestine.net

Flottille pour Gaza: Netanyahu interromp sa visite au Canada et rentre en Israël

Assaut contre la flottille pro-palestinienne: plus de 10 morts La Presse

Watch live streaming video from insaniyardim at livestream.com

dimanche 30 mai 2010

Commandos israéliens abordent le bateau turc Free Gaza(vidéo)



Des commandos israéliens tentent d’aborder le bateau turc. Un hélicoptère patrouille au-dessus du navire... en direct disponibles ici




Dix-neuf tués parmi les passagers de la flottille

Selon la télé israélienne, 19 passagers ont été tués et 36 blessés lundi lorsque des commandos israéliens ont pris d'assaut la flottille internationale de militants pro-palestiniens qui se dirigeait vers la bande de Gaza, a indiqué l'armée israélienne.

Selon la chaîne 10 de la télévision israélienne, les membres du commando de la marine israélienne ont ouvert le feu après avoir été attaqués à coups de hache et de couteaux par certains des passagers de la flottille.

Nétanyahou en visite au Canada

Le criminel de guerre Nétanyahou, était en visite à Toronto où il a participé aujourd'hui à une marche de solidarité à l'endroit d'Israël. Netanyahou a déclaré que les liens entre le Canada (plutot le gouvernement de droite de Harper) et Israël n'ont jamais été aussi forts et que les deux pays partageaient de nombreuses valeurs(celle d'affamer un peuple,de pratiquer l'apartheid ! ). Il a également remercié le premier ministre Stephen Harper, qu'il a qualifié «d'ami inébranlable» d'Israël.»

Il a expliqué que lorsque Israël avait quitté le Liban, l'Iran s'y était installé et qu'ensuite, lorsque Israël était parti de Gaza, c'est l'Iran, qui à nouveau, y est allé. Selon lui, son pays ne peut pas refaire l'erreur et en subir les conséquences une troisième fois. Ainsi, Israël ne peut pas, à nouveau, vivre avec la présence de l'Iran dans les collines qui surplombent Tel Aviv. ( Encore une fois l'hypocrite parle. Israël possède des armes atomiques et n'a jamais signé le Traité de Non prolifération alors que l'Iran a signé le Traité)

D'ailleurs, des centaines de personnes ont manifesté dimanche à Toronto mais la police était très présente pour assurer la sécurité de l'événement.

Après son discours, le chef israëlien a quitté pour Ottawa, où il doit rencontrer le premier ministre Stephen Harper, lundi.

Source Radio Canada... Métro Montréal ... La Presse

Comme canadien j'ai honte de ce gouvernement ... qui ne représente pas le peuple canadien , mais les intérêts de la communauté pétrolières de l'Alberta et des impérialistes de mon pays... et Harper qui parle de Justice alors que des milliers de Gazaouis vivent sous le blocus d'Israel ... Quel hypocrisie! Belle démocratie!



Chanson d'amour israélienne




Soutenir Israël c'est soutenir l'apartheid

J'invite le ministre des Affaires étrangères du Canada, Lawrence Cannon et son maitre a pensé, Stephen Harper, premier ministre du Canada, représentant de l’impérialiste canadien à lire cet extrait.




Extrait de l'article « Sécurité d'Israël ou nettoyage ethnique? » de Edward S. Herman **

« En soutenant Israël, les pays occidentaux se trouvent activement engagés aux côtés d’un État qui depuis des années viole ouvertement et quotidiennement la Quatrième Convention de Genève, qui ne tient aucun compte des positions de la Cour de Justice Internationale (et de la communauté internationale) sur des questions telles que la construction du mur, qui s’accapare continuellement les terres et l’eau des Palestiniens pour les céder exclusivement aux colons juifs, et qui lance régulièrement en toute impunité des attaques hors de ses frontières dans le cadre de campagnes de bombardements ou de programmes d’assassinats. Lors de récents échanges concernant l’annonce officielle d’un projet gouvernemental portant sur la construction de 1 600 logements supplémentaires à Jérusalem Est, les grands médias occidentaux se sont exclusivement focalisés sur l’offense que pouvaient y voir Joseph Biden (alors en visite officielle) et Obama lui-même, et sur les éventuels contretemps qui pourraient en résulter au niveau des « pourparlers de proximité». Mais on se garda bien d’insister par exemple que ces nouveaux logements étaient strictement réservés aux juifs. Comme le souligne Gideon Levy, tandis que l’expulsion des Palestiniens de Jérusalem Est progresse méthodiquement depuis des décennies, « nous ne devons pas oublier que cet énorme projet de construction dans Jérusalem est exclusivement réservé aux juifs. Pas une seule banlieue palestinienne n’a été construite en 43 ans d’occupation. Ça n’est pas ce qu’on appelle l’apartheid?»

** Edward S. Herman est Professeur émérite de Finance à la Wharton School, Université de Pennsylvanie. Économiste et analyste des médias de renommée internationale, il est l’auteur de nombreux ouvrages dont : Corporate Control, Corporate Power (1981), Demonstration Elections (1984, avec Frank Brodhead), The Real Terror Network (1982), Triumph of the Market (1995), The Global Media (1997, avec Robert McChesney), The Myth of The Liberal Media: an Edward Herman Reader (1999) et Degraded Capability: The Media and the Kosovo Crisis (2000). Son ouvrage le plus connu, Manufacturing Consent (avec Noam Chomsky), paru en 1988, a été réédité 2002 aux USA puis en 2008 au Royaume Uni.

Source Michel Collon

La flottille de Gaza précipite Israël dans une mer de stupidité

Par Gideon Levy

Bien sûr que la flottille de la paix n’apportera pas la paix et qu’elle n’arrivera même pas jusqu’aux rivages de Gaza. Le plan d’action prévoyait que les bateaux seraient traînés jusqu’au port d’Ashdod, mais ce plan nous a à nouveau entraînés jusqu’aux rivages de la stupidité et des méfaits

La machine de propagande israélienne a une fois de plus atteint des sommets de frénésie désespérée. Elle a distribué des menus des restaurants de Gaza, accompagnés de fausses informations. Elle s’est couverte d’embarras en entrant dans une bataille de relations publiques futile qu’il aurait mieux valu ne jamais commencer. Elle veut maintenir le siège inefficace, illégal et immoral de Gaza et refuser que la flottille de la paix jette l’ancre au large de la côte de Gaza? Il n’y a rien à expliquer, certainement pas à un monde qui ne croira jamais le tissu d’explications, de mensonges et de manoeuvres.

C’est uniquement en Israël que les gens acceptent ces marchandises avariées. Cela nous ramène au rituel utilisé autrefois avant les batailles; le chœur acclamait sans poser des questions. Des soldats en uniforme blanc se préparent en notre nom. Des porte-parole ont donné des explications erronées en notre nom. Cette scène grotesque se joue à nos dépens. Et pratiquement aucun d’entre nous n’a troublé ce théâtre.

Le choeur a chanté des chansons fausses et mensongères. Nous sommes tous dans le choeur qui proclame qu’il n’y a pas de crise humanitaire à Gaza. Nous sommes tous dans le choeur qui prétend que l’occupation de Gaza est terminée et que la flottille représente une attaque virulente contre la souveraineté israélienne - le ciment est destiné à la construction de bunkers et le convoi est financé par les frères musulmans turcs. Le siège israélien de Gaza fera tomber le Hamas et libérera Gilad Shalit. Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Yossi Levy, un des personnages les plus ridicules de la propagande, s’est dépassé lorsqu’il a proclamé sans sourciller que le convoi d’aide se dirigeant vers Gaza violait le droit international. Sic. C’est exactement ce qu’il a dit.

Ce n’est pas le siège qui est illégal, mais la flottille. Ils ne se sont pas contentés de distribuer les menus des restaurants de Gaza par l’intermédiaire du bureau du premier ministre (menu sur lesquels figurait du boeuf Stroganoff et une crème d’épinards), ils se sont aussi vantés des quantités de carburant qu’Israël expédie, selon le porte-parole de l’armée israélienne. L’opération de propagande a essayé de nous persuader, et le monde avec nous, que l’occupation de Gaza est terminée, mais de toute façon Israël a le droit légal d’interdire l’assistance humanitaire. Tout cela est ficelé dans un paquet de mensonges.

Une voix seulement est venue gâcher quelque peu cette célébration illusoire : un rapport d’Amnesty International sur la situation à Gaza. Quatre Gazaouis sur cinq ont besoin d’assistance humanitaire. Des centaines attendent, que c’en est embarrassant, de se faire soigner et 28 sont déjà morts. Ceci en dépit de toutes les séances d’information du porte-parole de l’armée israélienne quant à l’absence d’un siège et à la présence d’assistance, mais à qui s’en soucie?

Et les préparatifs pour l’opération nous rappellent une farce particulièrement amusante : le débat fiévreux parmi les ministres du septette; le déploiement de l’unité Massada, le commando des services pénitentiaires qui force les cellules de prison; des commandos de la force navale appuyés par l’unité de police spéciale antiterroriste et l’unité canine Oketz de l’armée; une installation de détention spéciale a été mise en place au port d’Ashdod (photo) ainsi que le bouclier électronique qui est censé bloquer la diffusion de la capture des bateaux et l’arrestation des passagers.

Et tout ceci pour qui? Quelques centaines de militants internationaux, la plupart des personnes de conscience dont la propagande israélienne a cherché à salir la réputation. Ce sont pour la plupart des personnes vraiment concernées, ce qui est leur droit et leur obligation, même si le siège ne touche pas directement. Oui, cette flottille est effectivement une provocation politique et qu'est-ce qu’une action de protestation sinon une provocation politique?

Et sur les mers, ils sont confrontés à la nef des fous israélienne, qui flotte, mais qui ne sait ni où ni pourquoi. Pourquoi arrêter les gens? C’est comme ça. Pourquoi un siège? C’est comme ça. C’est la répétition de l’affaire de Noam Chomsky, mais en plus grand cette fois-ci. Bien sûr que la flottille de la paix n’apportera pas la paix et qu’elle n’arrivera même pas jusqu’aux rivages de Gaza. Le plan d’action prévoyait de traîner les bateaux jusqu’au port d’Ashdod, mais il nous a à nouveau traîné nous, jusqu’aux rivages de la stupidité et des méfaits. Encore une fois, on dira de nous non seulement que nous avons bloqué l’assistance, mais également que nous sommes des fous qui faisons tout pour déstabiliser encore davantage notre propre réputation. C’était un des objectifs des organisateurs de la flottille de la paix et ils ont gagné le Grand prix hier.

Il y a cinq ans, le célèbre écrivain péruvien Mario Vargas Llosa, lauréat du prix de Jérusalem, a déclaré à la fin de sa visite en Israël que l’occupation israélienne approchait de la phase grotesque. Pendant le week-end, Varga Llosa, qui se considère comme un ami d’Israël, a pu voir cette phase atteindre de nouveaux sommets d’absurdité.

Source Info Palestine.net

Pour suivre en direct le convoi
ICI IHH Insani Yardim Vakfi...

Chanson d'amour israélienne (Vidéo)

Merci à Gilad Atzmon pour ce bijou.



Source Gilad Aztmon

Pour suivre la Flotte Liberté pour Gaza ICI en direct

Flottille humanitaire en route vers Gaza

Pour suivre en direct ICI IHH Insani Yardim Vakfi

Une flottille internationale de six navires transportant des centaines de militants (et des députés Européens à ne pas oublier) et chargés de 10 000 tonnes d'aide humanitaire se prépare à quitter les eaux chypriotes, dimanche, pour se diriger vers la bande de Gaza, soumise depuis trois ans à un blocus israélien.

Les bateaux sont toujours dans les eaux internationales au large de l'île de Chypre. Une conseillère juridique de la flottille, Audrey Bomse, avait indiqué à l'AFP, plus tôt, que les bateaux avaient déjà quitté les eaux territoriales de Chypre.

« Ils sont en train de se réunir pour décider quand ils vont partir. Ils ne veulent pas approcher des côtes israéliennes de nuit », a déclaré Greta Berlin, une des organisatrices du mouvement.

Israël avertit qu'il bloquera les navires s'ils tentaient de s'approcher des côtes de la bande de Gaza.

La traversée, se déroulera «en deux étapes: ils s'arrêteront d'abord dans les eaux internationales à 30 milles nautiques des eaux territoriales (de Gaza), puis demain (lundi) à l'aube, ils se dirigeront vers les côtes de Gaza», a-t-il précisé.

Plusieurs navires de guerre israéliens étaient déployés au large de la bande de Gaza, a constaté un photographe de l'AFP.

Un responsable israélien a réaffirmé samedi que la marine israélienne empêcherait, de force si nécessaire, la flottille de s'approcher des côtes de la bande de Gaza, soumise par Israël à un blocus strict --sauf pour les produits de première nécessité-- depuis la prise de contrôle du territoire par le mouvement islamiste palestinien Hamas en juin 2007.

L'aide de 10 000 tonnes consiste notamment en 100 maisons préfabriquées, 500 fauteuils roulants électriques ainsi que de l'équipement médical.

Quelque 1,5 millions de Palestiniens habitent l'enclave, qui souffre d'une pénurie d'eau et de médicaments.

Malgré cette menace d'intervention, les préparatifs se poursuivaient à Gaza pour accueillir la «flottille de la liberté», qui transporte 700 militants et sympathisants de la cause palestinienne, dont des députés européens.

Des manifestants gazaouis devaient lâcher des ballons auxquels étaient attachés des photos d'enfants tués lors de l'offensive israélienne contre la bande de Gaza pendant l'hiver 2008-2009. Cette opération dévastatrice a fait plus de 1400 morts palestiniens, en grande majorité des civils, selon des sources médicales palestiniennes.

Source La Presse et Radio Canada

Terreur et torture : des pratiques israéliennes

Par Rim al-Khatib

L'arrestation de Ameer Makhoul le 6 mai et de Omar Saïd le 22 avril, en Palestine occupée en 1948 (État sioniste) est, une fois encore, la démonstration de la terreur exercée par les appareils sécuritaires contre les Palestiniens de 48, et notamment leurs dirigeants.

La torture pratiquée par le Shabak israélien - l'État d'Israël étant le seul État, puisque colonial, à avoir légalisé la torture des militants palestiniens - contre les dirigeants Ameer Makhoul et Omar Saïd ne fait aucun doute, à présent. Les associations de défense des droits de l'homme et les associations civiques, ainsi que la famille de Ameer Makhoul, dénoncent la torture physique, morale et psychologique, exercée par le Shabak pour soutirer des informations aux dirigeants arrêtés. Ces tortures ont visé à déstabiliser Ameer Makhoul, puisqu'il a été privé pendant des jours et des nuits de nourriture, de boissons et de sommeil. Attaché en permanence et assis sur une chaise basse, ce qui ne lui a pas permis de se mouvoir, il a subi interrogatoire sur interrogatoire, les équipes du shabak se relayant pour poursuivre. Aujourd'hui, après 3 semaines de détention et de tortures, la santé d'Ameer Makhoul est fortement ébranlée, et sa vue a sensiblement baissé. Il ressent des douleurs dans tout le corps.

Ce jeudi, les services du shabak ont emmené Ameer Makhoul au tribunal de Haïfa, où il a été accusé d'avoir transmis des informations sensibles au Hezbollah. De graves accusations ont été avancées par le shabak, mais Ameer a rejeté ces accusations, disant que ces informations ont été soutirées sous la torture qu'il a subie pendant ces trois semaines.

Nous savons combien les appareils sécuritaires et militaires sionistes sont aux abois! Tout ce qui relie les Palestiniens de 48 aux peuples de la région, notamment les Palestiniens et les Libanais, leur fait peur. Pendant des décennies, ils ont voulu que les Palestiniens de 48 soient des « Israéliens », mais ceux-ci ont refusé : en tant que Palestiniens, ils affirment leur droit à leur liaison naturelle avec les peuples de la région, au-delà des « frontières » de la colonie sioniste, qui ne peuvent que disparaître devant les coups de la résistance.

Depuis la guerre israélienne contre le Liban, en 2006, où l'État sioniste a subi une défaite stratégique, les Palestiniens de 48 sont menacés : parce qu'ils refusent de se sentir « solidaires » de la société israélienne, ils sont considérés comme une « cinquième colonne » et des « traîtres ». Ils représenteraient, selon les appareils sécuritaires, "une menace contre la sécurité de l'État ". Parce qu'ils poursuivent leurs luttes contre leur expropriation, contre la suppression de leurs libertés, contre la destruction de leurs maisons, contre la judaïsation de leurs terres et la colonisation de leurs régions, ils sont menacés d'expulsion massive, d'un nettoyage ethnique et religieux inégalé dans le monde contemporain par cette colonie sioniste que le monde impérialiste occidental et oriental a voulu installer sur notre sol.

Ils sont également menacés parce que l'État sioniste, fortement déstabilisé par la résistance en 2006 et 2008-2009, ne peut se venger que sur une population qui a choisi la lutte populaire, unitaire et massive, pour faire valoir ses droits.

Israël se venge. Il profite de l'impunité internationale et de la complicité des puissances états-unienne et européenne pour se venger contre les Palestiniens de 48, qui essaient de briser leur « isolement » forcé en intensifiant leur lutte et en maintenant des liaisons populaires et politiques avec leur environnement palestinien et arabe, mais aussi international.

Israël se venge. La condamnation de Ameer Makhoul et l'accusation portée contre lui, comme agent du Hezbollah, ne sont ni les premières ni les dernières condamnations et accusations que les appareils sécuritaires du Shabak fomentent contre les dirigeants de la lutte en Palestine. Depuis 2006, des dizaines de militants et des étudiants ont subi ce sort, tout simplement parce qu'ils ont assisté à des conférences arabes ou rencontré des personnalités arabes dans des pays arabes ou européens.

C'est la liaison entre Palestiniens de 48 et leurs frères qui irritent les appareils sécuritaires et politiques sionistes.
Pour les irriter encore plus, pour poursuivre les actions menées par Ameer Makhoul, ses amis et son peuple en direction des peuples du monde, intensifions nos efforts et maintenons cette liaison.

Liberté pour tous les prisonniers palestiniens et arabes dans les geôles de l'occupation sioniste!

Soutenons le juste combat du peuple palestinien pour sa libération, sa souveraineté et sa dignité!

Source International Solidarity Movement

samedi 29 mai 2010

Exemple de propagande d'Israël sur Facebook

Voici le message d'un sioniste lancer par un nommé Sacha sur le site Facebook pour dénigrer la lutte que mène le peuple palestinien.
---------------------------------------------------------------------------------------------

Chers amis plus que jamais Israël souffre d'une désinformation scandaleuse qui porte atteinte à tout le peuple juif, le rapport Goldstone en est la dernière preuve. Nous savons très bien que le Hamas est une organisation terroriste et qui mène une guerre médiatique mensongère. Le problème est que nos politiciens ne voient pas les choses comme elles le sont vraiment sur le terrain.

Donc voici une idée que je viens d'avoir : aujourd'hui la majorité des politiciens se trouvent sur facebook, nous avons donc tous la possibilité de les contacter.
Je viens de faire une sélection de deux clips qui démontrent à quel point le Hamas est organisation de vulgaires terroristes.

Ce que je propose c'est d'envoyer et de poster ces deux vidéos sur tous les profils des politiciens de facebook. Que ce soit les poster sur leurs profils, sur leurs pages de supporters ou de les envoyer en messages privés, le but est de les poster le plus de fois possibles et dans le plus d'endroits possible sur tout facebook.

Ensemble nous allons montrer au monde qu'Israël n'est pas le démon que les médias exposent. Nous allons faire un bruit médiatique qui n'a jamais été fait auparavant et cela grâce à facebook. Notre second but est que dans la presse francophone on parle cette action. Mais pour cela nous devons tous être unis et agir en même temps, c'est la seule et unique condition pour la réussite de cette action.

Pour nous simplifier la tâche, j'ai trouvé une liste de 100 politiciens qui se trouvent sur facebook, dans cette liste il y en a qui défendent le juste combat d'Israël, je vous demande donc de ne pas les attaquer, pour les autres nous pouvons nous lâcher!

Bonne chance à tous et je vous remercie déjà pour votre participation, la guerre médiatique est officiellement lancée!!!!

Sacha.

Voici les liens des deux vidéos !"4"/"/"/3

Voici la liste des politiciens sur facebook il suffit de les rechercher par leur nom:
Si vous en connaissez d'autres vous pouvez les ajouter dans les commentaires on se fera un plaisir de leurs coller une vidéo.

DIFFUSEZ PARMI TOUS VOS CONTACTS

Voilà un exemple de la propagande sionistes et de ses supporters sur Facebook

Gaza: la flottille internationale déterminée, Israël menace

Charlie Charalambous
Agence France-Presse
Nicosie, Chypre

Une responsable de la flottille internationale chargée d'aide pour Gaza, actuellement au large de Chypre, a affirmé samedi qu'elle était déterminée à partir pour l'enclave palestinienne, sous blocus israélien, malgré plusieurs reports et les avertissements de l'État hébreu.(pourquoi ne pas dire sioniste, ou Israël monsieur Charalambous?*)

Alors que les organisateurs devaient décider du moment du départ en début d'après-midi, un responsable israélien a indiqué que la marine israélienne empêcherait, de force si nécessaire, la flottille au cas où elle tenterait de s'approcher des côtes du territoire palestinien.

«Une décision finale devrait être prise à 14h00 (107h00, heure de Montréal) à propos du départ de la flottille, vu que certaines personnes tentent de négocier leur embarquement à bord du bateau turc», a déclaré Audrey Bomse, une responsable du mouvement Free Gaza, à l'initiative de cette traversée, qui avait fait état dans un premier temps d'un départ à midi (05h00, heure de Montréal).
Mme Bomse avait précisé auparavant qu'un navire turc faisant partie de la flottille négociait avec les autorités du nord de Chypre, une zone occupée par la Turquie et non reconnue internationalement, pour permettre à des députés européens d'embarquer à son bord au port de Famagouste, situé au nord de l'île.

Ces derniers, selon un militant à bord d'un des navires, Thomas Sommer-Houdeville, avaient été empêchés par les autorités chypriotes d'embarquer du sud de l'île.

Les organisateurs de cette traversée estiment que les autorités chypriotes ont cédé aux pressions israéliennes, ce qu'a catégoriquement démenti Nicosie.

Le départ de la flottille, initialement prévu vendredi, avait été reporté à samedi, les organisateurs invoquant notamment des menaces israéliennes de capturer un navire turc et des «difficultés techniques» sur l'un des navires.

Selon Mme Bomse, la flottille est désormais composée de cinq navires, deux petits bateaux ayant eu des problèmes techniques.

Côté israélien, le gouvernement a lancé un nouvel avertissement aux militants. ( Comme d'habitude il refuse de reconnaître les méfaits qu'ils font subir aux Gazaouis *)

«Nous tenterons de les empêcher de s'approcher des côtes de la bande de Gaza de manière pacifique, mais s'ils cherchent à passer en force nous les bloquerons», a affirmé à l'AFP le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Ygal Palmor. (Les sionistes toujours aussi menteurs*)

Source La Presse

*commentaire personnel
Regarder la position des sionistes sur le Traité de Non prolifération des armes Nucléaires, «Israël refuse de participer à l'accord de la conférence du TNP»

À Lire:
La « Flotte de la liberté » et le traitement de l’information
sur Info Palestine

Tsahal torture les enfants palestiniens

Selon un rapport publié par le mouvement international de défense des droits des enfants, l’entité sioniste, plus précisément l’armée israélienne torture, agresse et insulte les enfants palestiniens capturés, avant et pendant les enquêtes.

Le rapport précise que 100 enfants interrogés, âgés entre 12 et 18 ans, faits prisonniers dans les geôles israéliennes puis libérés en 2009, ont témoigné de la barbarie israélienne exercée contre eux et leurs camarades du même âge toujours détenus.

« 92 % des enfants captifs sont restés enchaînés et les yeux bandés, durant de longues périodes, alors que 69 % ont été torturés par les soldats israéliens, en les frappant, insultants et jetant par terre », ont noté le rapport.

Le rapport a affirmé également que 65 % des enfants ont été enlevés durant la nuit, entre minuit et 4 heures du matin, ajoutant que 50 % ont été violemment insultés.

« 25 % des enfants captifs ont été soumis à dans conditions inhumaines pour une longue durée, 14 % ont été isolés, alors que 12 % ont été menacés de pratiques sexuelles, et que 81 % ont avoué aux accusations de l’armée occupante sous les menaces, enfin 32 % ont signé des reconnaissances écrites en langue arabe », a ajouté ce rapport.

Le rapport du mouvement international qui défend les droits des enfants a dévoilé que l’armée israélienne enlève au moins 700 enfants palestiniens par an, sachant que le mois passé plus 335 enfants ont été arrêtés, dont 32 mineurs âgés de moins de 15 ans.

Source Al Manar Tv



Agressions sexuelles contre des enfants palestiniens
Par DCI (Defence for Children International)

Le 18 mai 2010, Defense for Children International (DCI-Palestine) a présenté quatorze cas, à des fins d’enquête, au rapporteur spécial des Nations Unies sur la torture. Les cas présentés ont trait à des agressions sexuelles ou à des menaces d’agression sexuelle à l’encontre d’enfants palestiniens captifs de soldats, d’interrogateurs ou de policiers israéliens entre janvier 2009 et avril 2010. L’âge des enfants va de 13 à 16 ans.

Les soldats israéliens se sont toujours attaqués aux enfants

DCI-Palestine est de plus en plus alarmé par les informations contenues dans des déclarations faites sous serment et émanant d’enfants qui disent avoir été soumis à des agressions sexuelles, ou à des menaces d’agression sexuelle afin de leur arracher des aveux.

DCI-Palestine a examiné 100 déclarations sous serment recueillies auprès d’enfants en 2009; dans 4 % des cas, les enfants disent avoir été agressés sexuellement, tandis que dans 12% des cas, les enfants signalent avoir été menacés d’agression sexuelle.

Les agressions sexuelles et les menaces d’agression sexuelle exercées contre des garçons, documentées par DCI-Palestine, comprennent l’enserrement des testicules jusqu’à ce qu’ils avouent; des menaces de viol envers des garçons dont les plus jeunes ont 13 ans, à moins qu’ils avouent avoir jeté des pierres sur des véhicules de colons israéliens en Cisjordanie occupée.

DCI-Palestine craint que ces chiffres ne sous-estiment l’ampleur du phénomène.

Dans un des cas documentés par DCI-Palestine, un garçon de 15 ans rappelle ce qui lui est arrivé après avoir été arrêté dans sa maison familiale à 2 heures du matin par des soldats israéliens, en septembre 2009 : « Alors que j’étais assis sur le sol près d’un camion, quelqu’un qui parlait Arabe s’est approché de moi et m’a saisi par les mains, m’a ordonné de me lever et de le suivre. Il m’a violemment empoigné et m’a traîné. Il m’a forcé à marcher à ses côtés pendant environ 20 mètres; je pouvais voir sous le bandeau [que j’avais sur les yeux] que nous étions postés derrière une jeep militaire. Il m’a giflé à deux reprises et m’a fortement enserré les testicules en les pressant de plus en plus fort.

Ensuite, il m’a demandé si j’avais jeté des pierres et des cocktails Molotov; je lui ai dit que non. Alors, il s’est mis à crier et à dire « menteur, ta mère est une [...]». Il a recommencé à me frapper sur tout le corps et une fois de plus, il a m’a enserré les testicules en les pressant très fort. « Je ne te lâcherai pas les testicules, sauf si tu avoues”, me disait-il. J’avais tellement mal et je n’arrêtais pas de crier. Je n’avais pas d’autre choix que de que confesser que j’avais jeté des pierres. »

Chaque année, environ 700 enfants palestiniens sont arrêtés, interrogés et poursuivis devant les tribunaux militaires israéliens. L’accusation la plus courante est le jet de pierre. Les enfants sont interrogés en l’absence d’un avocat et de membres de la famille. En 2009, plus de 80% de ces enfants ont fourni des aveux après un interrogatoire accompagné de mauvais traitements, le tiers de ces aveux étant rédigés en hébreu, une langue que peu d’enfants palestiniens comprennent.

Après leur condamnation devant des tribunaux militaires, la majorité de ces enfants sont incarcérés en Israël, en violation de l’article 76 de la Quatrième Convention de Genève.

DCI-Palestine demande que le rapporteur spécial [des Nations Unies] examine ces rapports et d’autres relatifs à ce qui apparaît comme un recours systématique aux mauvais traitements à l’encontre des enfants palestiniens par les autorités israéliennes dans les territoires palestiniens occupés.

DCI-Palestine demande également que les résultats des enquêtes soient publiés.

Defence for Children International - Palestine Section
Le 18 mai 2010

Pour plus d’informations, voir le dernier rapport de DCI-Palestine sur les enfants palestiniens prisonniers d’Israël .

Traduit de l’anglais par Info-Palestine.net (19.05.2010) .

Texte original en anglais (18.05.2010)

Publié sur le site de Silvia Cattori.

Source Mondialisation.ca

Manifestation sur la Seine pour Gaza (vidéo)

Vidéo de Press TV sur notre action d’hier vendredi sur la Seine, en soutien à la flotte de la Liberté qui navigue vers Gaza. (AFP, AP et Al Jazeera notamment ont couvert l’événement). Une vidéo en Français sera disponible dans la journée.

Source CAPJPO-EuroPalestine

vendredi 28 mai 2010

800 navigants menacés par Israël au large de Gaza

Par Silvia Cattori

La « Flottille de la liberté » (*) se dirige résolument vers Gaza, chargée de 800 personnes et d’une lourde cargaison : dix mille tonnes de matériel urgent. Elle est attendue à Gaza ; elle est dans son bon droit. Elle agit humainement, pacifiquement. Elle n’en est pas moins menacée par la marine israélienne.

Le défi lancé par la flottille - avec le soutien massif de gens qui refusent de rester silencieux et inertes pendant qu’Israël enferme un million et demi de Palestiniens dans ce qu’il a transformé en un univers concentrationnaire - est intolérable pour l’État hébreu qui a pu jusqu’ici se comporter au dessus des lois sans être sanctionné.

L’armée israélienne attend la flottille sur pied de guerre. Son État-major a annoncé l’arraisonnement des navires et l’arrestation des passagers qui refusent son diktat : il exerce un chantage et exige que la flottille aille décharger son aide non pas à Gaza comme c’est son droit légitime, mais au port israélien d’Ashdod.

Cette flottille incarne la conscience et le courage d’individus dispersés de par le monde qui montrent que des gens réunis par un objectif noble peuvent, pour contrer la politique criminelle d’Israël, faire mieux que toutes les grandes puissances, que toutes les ONG financées par ces mêmes puissances, que toutes les agences de l’ONU aux ordres de ces puissances.

Et pourtant : rien ou presque n’est dit dans la grande presse occidentale. Rien de rien depuis les jours que ces bateaux convergent vers Gaza. Il s’agit pour nos médias de dissimuler à leur public, autant qu’il se peut, ce qu’une pareille expédition met en lumière. Notamment le fait qu’un million et demi de civils sont soumis par Israël depuis quatre ans à un blocus inhumain avec la complicité de nos gouvernements prétendument défenseurs des droits de l’homme.

Seuls les médias arabes et musulmans - ainsi que les nouveaux médias en général - ont donné à ce convoi humanitaire exceptionnel la couverture qu’il méritait.

Ce convoi maritime est, par son importance et son ampleur, du jamais vu. C’est une entreprise gigantesque. C’est un geste de générosité et d’humanité réalisé grâce à l’effort de milliers de personnes anonymes.

Mais la vie d’un enfant arabe, d’une population musulmane qui a voté en faveur de la résistance contre l’occupant israélien ne vaut rien pour nos journalistes islamophobes, asservis à la propagande israélienne.


On ne touche pas à Israël ! Il est de bon ton dans notre presse dite « libre » de critiquer l’Iran. Car, l’Iran est la principale cible d’Israël depuis que l’Irak est détruit. En Iran, il n’y a pas 10’000 prisonniers politiques. En terre occupée par Israël, oui. En Iran, il n’y a pas un camp de concentration qui enferme un million et demi de personnes. En terre occupée par Israël, oui. En Iran, il n’y a pas de drones et de F15 qui survolent le ciel nuit et jour et peuvent lâcher des bombes à tout instant sur des familles. A Gaza sous occupation coloniale israélienne, oui…

Une Flottille de la Liberté comprenant neuf navires, affrétés par des peuples organisés qui estiment intolérable le blocus terrestre maritime et aérien imposé par Israël, navigue depuis plusieurs jours sans qu’aucune image, aucun compte rendu, n’ait été diffusé à son public par la presse occidentale dite « libre ». Les nouveaux médias, eux, ont fait mieux.

Rien, les médias traditionnels ont ignoré jusqu’à ce jour cette flottille de navires autant qu’ils ont pu. La très pro-israélienne télévision suisse romande – un service public – s’est bien gardée elle aussi de montrer, jusqu’à ce jour, des images de ce convoi qui met Israël dans l’embarras et ternit son image. Il s’agit pour nos journalistes conformistes de ne pas attirer l’attention des gens sur une réalité peu glorieuse : l’enfermement inhumain par l’occupant israélien d’un million et demi de Palestiniens dans un camp de concentration d’un autre âge.

Les participants à cette flottille et ceux qui la soutiennent sont, eux, aux avant postes d’une humanité que nos autorités, nos démocraties, nos journalistes sans éthique, piétinent sans vergogne.

Les agents de propagande israéliens ont déjà toute une batterie de déclarations prêtes à être distillées au moment de leur intervention musclée en mer pour dire que Gaza ne manque de rien, et que la flottille apporte une caution aux « terroristes » du Hamas - en vérité les autorités élues par un peuple qui est adulte.

Nous ne pouvons que signifier notre colère à nos autorités qui n’ont rien entrepris pour sortir Gaza de cette situation inique et restent silencieuses face aux menaces d’Israël ; et rappeler aux journalistes que leur silence quand des actions incriminent Israël, les rendent complices de sa continuelle barbarie.

Toute personne qui a un peu d’humanité se doit de réagir ; se doit d’envoyer des messages, des appels, aux chefs de rédactions des médias publiques ; se doit de protester contre leur silence complice.


(*) Voir :
The european Campaign to end the siege on Gaza
Insan Hak ve Hürriyetleri Insani Yardim Vakfi fr

Freedom Flotilla 2010.net

Source Sylvia Cattori