lundi 3 février 2014

Commission Charbonneau : contexte,hasard et proximité font bon ménage


Alors, parlons-en du copinage, car il serait intéressant de voir que copinage, police et médias font bon ménage, mais pas toujours dans l'intérêt des citoyens. Tout comme contexte, hasard et proximité.
Avec tout le tapage médiatique à propos de la Commision Charbonneau et de la corruption dans l'industrie de la construction, il est curieux de voir que tout ce hasard et cette proximité nous laissent perplexes quant aux possibilités de manipulation.

Cette semaine nous avons eu droit à tout ce tapage médiatique et de cette auto-satisfaction de la part de journalistes qui auraient été les instigateurs de ce brassage de cage, mais il ne faudrait pas s'y méprendre, car comme ces journalistes aiment a le souligné, « le hasard et la proximité, ferait bon ménage ». Curieusement ce hasard et cette proximité feraient-ils partie de ces mêmes journalistes qui avec la bénédiction des Tout-Puissants participent à cette mascarade pour protéger les plus puissants? La source agit souvent dans l'ombre et prépare ses coups de façon brillante.

Curieusement on a utilisé des bandes d'écoutes électroniques qui à l'origine servaient à des opérations de surveillance de la mafia... C'est à partir de ces bandes que la police va s'intéresser à la construction, car plusieurs acteurs y jouent un rôle et bien des surprises vont nous attendre. Mais là n'est pas mon propos.

Rousseau « Je jure de dire ma vérité, pas toute la vérité. »
En 2009, ce qui va attirer l'attention du public est la perte de 40 milliards de la Caisse de dépôt et placement du Québec et du scandale qui attirent les foudres du public sur un dirigeant du nom de Henri Paul Rousseau (1) qui devient un employé du grand empire des Desmarais, qui, par quel hasard, est propriétaire de La Presse et en partenariat avec Radio Canada. De plus, des partenaires des entreprises de Desmarais en Europe sont accusées de corruption et font scandale (2). (Le groupe Total est mis en accusation pour corruption). Alors, la campagne médiatique doit être orientée ailleurs, car nos Tout-Puissants ne veulent pas être dans le feu de la rampe.

Amir Khadir questionne Henri-Paul Rousseau,voir vidéo




Intervient alors la Proximité.

Comme le souligne Richar LeHir dans son article (3):
«...Il y a de sérieuses questions à se poser sur le comportement du gouvernement lorsque vient le temps de procéder au remplacement de Henri-Paul Rousseau. Quatre présidents se succéderont en un an : Henri-Paul Rousseau, Richard Guay, Fernand Perrault et Michael Sabia.
“Comme par hasard”, ce Sabia est proche des Desmarais (ce fait nous a été officiellement confirmé à l’occasion du séjour de Michael Sabia à Sagard), et fonce directement aux bureaux de Power dès sa nomination, ostensiblement pour y rencontrer son prédécesseur, désormais chez Power.
Pour comprendre cette affaire, il est bon de rappeler qui sont les intervenants. En effet, ils ne se limitent pas au président de la Caisse et à son personnel. La Caisse est une société d’État qui relève du gouvernement par l’entremise du ministre des Finances.
Il s’ensuit donc que toute enquête éventuelle sur les pertes de la Caisse annoncées en 2008 devrait nécessairement se pencher sur les directives, officielles ou officieuses, qui auraient pu être données à la Caisse par le gouvernement Charest, et sur la connaissance que ce dernier pouvait avoir des décisions prises par la Caisse en rapport avec ses transactions de papier commercial.
En effet, de 2005 à 2007, le titulaire de cette fonction est le Libéral Michel Audet. La chose mérite d’être soulignée, car il est l’un de ceux qui viendront à la défense d’Henri-Paul Rousseau au lendemain de sa prestation devant la Chambre de commerce :
 Je suis très content qu’Henri-Paul ait pu expliquer la situation et rétablir les faits, dit-il. Il est venu s’expliquer, ce qui est courageux (...) Je suis outré de voir à quel point les gens posent des jugements à partir de perceptions et non à partir de la réalité. 
Au moment où la Caisse déclare ses pertes, c’est Monique Jérôme-Forget qui est titulaire des Finances. On se souviendra qu’elle s’était réjouie de la nomination d’Henri-Paul Rousseau à la Caisse en 2002 lorsqu’elle avait été annoncée par Pauline Marois, alors ministre des Finances dans le gouvernement Landry :
« À cet égard, la critique libérale en matière de finance, la députée de Marguerite-Bourgeoys Monique Jérôme-Forget, ne brandit pas la hache de guerre, au contraire. “On n’a pas à la combattre [cette nomination] ”, a-t-elle dit. “On n’a rien contre Henri-Paul Rousseau, manifestement. C’est un homme qui a de grandes qualités. Je le connais personnellement depuis des années.»

À lire l'intégral de l'article (3)

Contexte
Desmarais de Power Corp, Sarko et Charest

Alors, oublions Rousseau et attaquons-nous à la corruption dans la construction... préparons le terrain.

Sans oublier la campagne contre la société SNC-Lavalin...commencer dans la Presse( propriété de Desmarais)«SNC-Lavalin en Libye : liaisons dangereuses» (4) poursuivies sur les ondes de Radio Canada et dont le reportage d'Anne Panasuk de Radio Canada sur SNC-Lavalin sera primé (5). et présenté sur les ondes de Radio Canada à l'émission Enquête de Alain Gravel(6)

Alors, parlons-en du copinage, car il serait intéressant de voir que copinage, police et médias font bon ménage, mais pas toujours dans l'intérêt des citoyens. Tout comme contexte, hasard et proximité. À lire  Le Québec et la France dans les mêmes tentacules


Notes 
1- Rousseau assume la responsabilité du papier commercial de la Caisse
http://affaires.lapresse.ca/economie/services-financiers/200903/09/01-834678-rousseau-assume-la-responsabilite-du-papier-commercial-de-la-caisse.php

2 - Le groupe Total est mis en accusation pour corruption
http://www.lefigaro.fr/societes/2010/04/06/04015-20100406ARTFIG00390-le-groupe-total-est-mis-en-examen-pour-corruption-.php

3-Caisse de dépôt : Un « mystère de la vie » en voie d’éclaircissement
http://www.vigile.net/Caisse-de-depot-Un-mystere-de-la

Le Québec et la France dans les mêmes tentacules
http://french.irib.ir/info/economie/item/277521-le-qu%C3%A9bec-et-la-france-dans-les-m%C3%AAmes-tentacules,-par-richard-le-hir

4- SNC-Lavalin en Libye: liaisons dangereuses
http://www.lapresse.ca/actualites/201203/04/01-4502408-snc-lavalin-en-libye-liaisons-dangereuses.php

5-Un reportage d'Anne Panasuk sur SNC-Lavalin primé
http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2014/01/30/007-prix-anne-panasuk-snc-lavalin.shtml

6- Enquête de Alain Gravel Reportage du jeudi 24 octobre 2013
http://ici.radio-canada.ca/emissions/enquete/2013-2014/Reportage.asp?idDoc=316837

Aucun commentaire: